Environnement

Code Rouge pour les énergies fossiles : plusieurs centaines de personnes mènent des actions sur les sites belges de TotalEnergies

Opération de désobéissance civile contre le site de TotalEnergies à Feluy

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

08 oct. 2022 à 08:21 - mise à jour 08 oct. 2022 à 13:13Temps de lecture2 min
Par Africa Gordillo, Pierre Buckhreimer & Agences

TotalEnergies dans le viseur de la coalition Code Rouge. Plusieurs centaines de citoyens mènent des actions depuis 7 heures ce samedi sur différents sites de TotalEnergies situés en Belgique, notamment à Feluy et à Wandre avec l’objectif de paralyser l’activité du groupe. Plus globalement, la plateforme citoyenne dénonce la responsabilité de l’industrie des énergies fossiles dans la crise climatique et sociale et exige la sortie des énergies fossiles.

Les activistes sur place sont équipés de bannières appelant à l’abandon de plusieurs projets de la multinationale française tels que la construction d’un oléoduc chauffé en Tanzanie et en Ouganda.

Des activistes de Code Rouge bloquent le site TotalEnergies à Feluy, dans le Hainaut.
Des activistes de Code Rouge bloquent le site TotalEnergies à Feluy, dans le Hainaut. © Pierre Buckhreimer – RTBF

Des observateurs et observatrices légaux de la Fédération internationale pour les droits humains, d’Amnesty International et de la Ligue des droits humains ainsi que des parlementaires issus de différentes assemblées législatives sont également sur les lieux afin de s’assurer que le droit à la liberté de réunion pacifique est respecté et protégé. "Les citoyens et citoyennes impliqués dénoncent le désastre climatique, social et humain engendré par les activités d’entreprises comme TotalEnergies", explique Chloé Mikolajczak, porte-parole pour Code Rouge, présente sur le blocage.

"TotalEnergies a réalisé ces derniers mois des profits faramineux dans un contexte de crise sociale et climatique profonde, où les familles ne savent plus payer leur facture d’énergie. L’entreprise française a encore annoncé il y a 10 jours qu’elle distribuerait des bénéfices exceptionnels de 2,6 milliards d’euros à ses actionnaires", poursuit l’activiste.

Des activistes de Code Rouge bloquent le site TotalEnergies à Feluy, dans le Hainaut.
Des activistes de Code Rouge bloquent le site TotalEnergies à Feluy, dans le Hainaut. © Pierre Buckhreimer – RTBF

Un appel aux autorités belges

Code Rouge lance également un appel aux autorités belges : "Au lieu de pointer du doigt les responsabilités individuelles et les citoyens, les autorités belges doivent s’en prendre aux vrais responsables de cette crise. Les entreprises de l’industrie des énergies fossiles doivent payer pour financer une transition juste qui nous sorte de ces énergies et qui doit être amorcée de toute urgence."

Les activistes étaient plusieurs centaines à Feluy. Ils sont parvenus à bloquer le rond point de Feluy. Avec des participants immobilisés sur un pont, la police n'a eu d'autre choix que de bloquer le trafic par mesure de sécurité. Plus d’une centaine de citoyens et citoyennes membres de Code Rouge ont par ailleurs débordé le dispositif policier mis en place devant le dépôt de TotalEnergies à Wandre, en province de Liège, et se sont enchaînés aux grilles d’entrée et de sortie afin de bloquer le site, annonce samedi matin la coalition citoyenne.

Le groupe TotalEnergies n'a pas réagi à nos sollicitations. 

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous