Tipik

Coldplay vivement critiqué après un partenariat avec un groupe accusé de déforestation

C’est la douche froide pour Coldplay qui croyait bien faire en s’associant à Neste, un groupe pétrolier finlandais, pour réduire l’empreinte de carbone de sa tournée mondiale.

Le 5 mai, Coldplay lançait sa campagne de sensibilisation afin de réduire l’empreinte de carbone de sa tournée mondiale. Pour ce faire, Chris Martin et sa bande se sont associés à Neste, un groupe pétrolier finlandais controversé. Il s’avère que l’entreprise qui se définit comme étant le plus grand producteur mondial de biocarburants durables est vivement critiquée par les spécialistes de l’environnement pour son rôle dans la déforestation. "Les fournisseurs d’huile de palme de la firme ont défriché au moins 10.000 hectares de forêt dans des pays comme l’Indonésie et la Malaisie entre 2019 et 2020." rapporte une étude publiée par l’ONG les Amis de la Terre.

Loading...

Du greenwashing

Accusé d’"idiots utiles au greenwashing" (action de marketing opérée par une entreprise pour se donner une image de responsabilité écologique) par Carlos Calvo Ambel, directeur principal de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement, Coldplay s’est défendu dans les colonnes de The Guardian :

"Avant de désigner Neste comme fournisseur de ces biocarburants, nous avons reçu la garantie qu’elle n’utilisait pas de matières vierges dans sa production, et surtout pas d’huile de palme".

La porte-parole du groupe finlandais, Hanna Leijala a ajouté ceci :

"Pour notre collaboration avec Coldplay, l’huile de palme conventionnelle n’a pas été utilisée comme matière première."

Sur le même sujet

Coldplay : A Head Full of Dreams

Tempo

"La guerre prendra fin" : Coldplay interprète une chanson ukrainienne à Varsovie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous