Environnement

Collision entre deux cargos : le fioul atteint les côtes de Gibraltar

Un pétrolier coule à Gibraltar

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 août 2022 à 04:15 - mise à jour 02 sept. 2022 à 17:40Temps de lecture2 min
Par Belga

Des rejets de fioul provenant du cargo entré en collision en début de semaine avec un autre navire à Gibraltar ont atteint le littoral de cette enclave britannique ainsi que les plages alentour du sud de l'Espagne, ont annoncé vendredi les autorités locales.

Le mazout est ainsi arrivé sur "certaines parties de la côte de Gibraltar", a expliqué le chef du gouvernement de Gibraltar, Fabian Picardo. "Mais il s'agit de petits rejets, nous n'en voudrions aucun ici, mais ils restent petits", a-t-il ajouté.

Des équipes ont été déployées pour "démarrer le nettoyage du fioul sur le littoral", a indiqué le gouvernement dans un communiqué, précisant qu"un petit nombre d'oiseaux mazoutés" avaient été signalés.

Juan Franco, le maire de la ville espagnole de La Linea de la Concepcion, située à la frontière avec Gibraltar, a lui signalé que ces rejets de fioul étaient arrivés aussi sur la plage de sa commune, entraînant sa fermeture.

Le cargo, l'OS 35, est échoué au large de Gibraltar, un territoire britannique situé à l'extrême sud de l'Espagne, depuis la collision survenue lundi soir avec le méthanier, dédié au transport de gaz naturel liquéfié (GNL). Son équipage de 24 personnes a été évacué.

Le capitaine du cargo a été arrêté par la police qui l'a interrogé jeudi pour tenter de comprendre pourquoi il n'avait pas respecté les ordres des autorités portuaires juste après l'accident - qui n'a fait aucun blessé.

Un barrage flottant a été mis en place autour du cargo mais du fioul est parvenu à s'en échapper.

Le bateau avait à son bord 215 tonnes de fioul lourd, 250 tonnes de gasoil et 27 tonnes d'huile lubrifiante pour ses moteurs. 

Les autorités ont annoncé vendredi avoir d'ores et déjà retiré la totalité du gasoil et que la prochaine étape était à présent le pompage du fioul lourd encore à bord.

Des plongeurs sont parvenus à sceller jeudi deux trous par lesquels le combustible s'échappait et à présent les fuites ont "considérablement diminué", ont assuré les autorités.

Gibraltar se situe à l'entrée de la mer Méditerranée vers l'océan Atlantique, faisant de ce petit territoire d'à peine 6,8 km2 une étape clé dans la route vers le Moyen-Orient.

Sa position stratégique et ses produits à la taxe réduite en font un des ports les plus sollicités pour faire le plein des bateaux.

Sur le même sujet

Opération de pompage en cours après une fuite de fioul au large de Gibraltar

Pollution

Articles recommandés pour vous