Regions Hainaut

Colruyt accusé d’acheter des terres à prix d’or : des agriculteurs manifestent devant le magasin d’Ath

20 sept. 2022 à 13:38Temps de lecture1 min
Par Denis Vanderbrugge avec Belga

Ils sont arrivés en tracteur sur le parking du Colruyt d’Ath ce mardi matin. Des agriculteurs sont venus dénoncer la stratégie du géant de la grande distribution en matière d’achats des terres agricoles. L’action visait à sensibiliser la clientèle sur ce que les syndicats agricoles Fugea et Boerenforum décrivent comme un "accaparement des terres".

"Ils achètent à des prix très élevés, explique Françoise Blondiau, agricultrice à Soignies. Avec nos revenus, impossible de nous aligner. Le bénéfice de notre travail ne nous le permet pas." Selon la Fugea, Colruyt aurait déjà acquis 175 hectares. Des terres mises ensuite en location, et c’est l’autre point que dénoncent les agriculteurs. "Ce sont des contrats à l’année, et c’est insécurisant pour l’agriculteur. Du jour au lendemain tout peut s’arrêter", ajoute Valérie Banchereau, agricultrice à Lessines.

La Fugea demande des éclaircissements à Colruyt sur sa stratégie. A défaut, le syndicat prévoit de mener de nouvelles actions à l’approche des fêtes.

Dans une réaction transmise à l'agence Belga, Colruyt nie dépasser le prix du marché. "Nous remarquons également que les prix augmentent dans certaines régions, et nous ne participons délibérément pas à des transactions supérieures au prix du marché." Le groupe dit n'avoir pour l'instant "répondu qu'aux propositions des agriculteurs vendeurs qui se sont adressés à nous".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous