Environnement

Comme nous, les coquilles Saint-Jacques aiment s’ambiancer !

© Getty images

25 mai 2022 à 06:11 - mise à jour 25 mai 2022 à 06:58Temps de lecture1 min
Par FG

C’est une bonne nouvelle pour l’environnement et en plus, elle est drôle ! Une équipe de scientifiques a découvert une technique de pêche qui permettrait de réduire les dommages causés aux fonds marins lors de pêche trop intensive. Mais ils ont fait une découverte surprenante du même coup.

C’est le Guardian qui rapporte l’info : un scientifique, le Dr Rob Enever avec son équipe de Fishtek Marine, un cabinet de conseil en pêche basé dans le Devon, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ont conçu des sortes de petits spots de lumières colorées sous-marins dans les casiers de pêche pour attirer les crabes et les homards. Cette technique de pêche aurait pour effet d’éviter la technique de dragage et ainsi de préserver les habitats marins. Mais alors qu’ils s’attendaient à récolter crabes et homards, ce sont en fait les coquilles Saint-Jacques qui ont débarqué dans leurs casiers ! On apprend que ce mollusque peut avoir jusqu’à 200 yeux et qu’il a davantage été attiré par les diodes électroluminescentes que les crustacés visés.

Et quand on sait que les coquilles Saint-Jacques sont les sources les plus lucratives de pêche en Angleterre, cette nouvelle technique pourrait à l’avenir créer une pêche avec un impact beaucoup plus faible pour l’environnement.

Voilà en tout cas qui nous fait un point commun avec les coquilles Saint-Jacques : on repère des lumières disco, on arrive direct!

Articles recommandés pour vous