Tipik - Pop Culture

Comment Lady Di est-elle devenue une icône pop culture ?

Comment Lady Di est-elle devenue une icône pop culture ?

© Tous droits réservés

25 ans après avoir perdu la vie dans un tragique accident de voiture, la princesse Diana, aka Lady Di, reste une figure incontournable de la pop culture. En est pour preuve la sortie très attendue de la 5e saison de The Crown, dans laquelle la figure de Diana Spencer est largement mise en évidence. Pourquoi son aura perdure, voire s’intensifie-t-elle, depuis 2 décennies ?

1. Sa vie, bien avant sa mort

De son vivant déjà, Lady Di déchaînait les passions. Dès son entrée dans la famille royale anglaise, ses premiers pas en tant que "femme de" ont été très critiqués. L’échec de son mariage avec le prince Charles n’a pas non plus aidé à redorer son image auprès des inconditionnels de la couronne britannique. Toutefois, toutes ces critiques ont aussi amené les générations d’après à la défendre et à voir en elle une icône au destin tragique.

2. Sa mort

Son décès, le 31 août 1997, reste un souvenir impérissable dans les mémoires de beaucoup de monde. L’annonce a fait l’effet d’une bombe, et a été suivie de manifestations d’amour venues de partout dans le monde. L’événement restera gravé à jamais : un événement bien sûr inattendu, mais qui a aussi fait l’objet des théories complotistes les plus loufoques, contribuant à renforcer la popularité de la princesse.

3. Icône de la mode et féministe avant l’heure

Son décès inopiné à bord d’un taxi dans un tunnel parisien aura permis de prendre la mesure de sa popularité très importante, qui s’était étendue bien au-delà de la couronne britannique. Le monde entier connaissait Lady Di, pour les raisons citées plus haut, mais également comme une icône de la mode. Un statut qu’elle avait acquis à force de tenues toujours plus réfléchies, se libérant des normes imposées par une couronne britannique très codifiée. Cette façon de s’affranchir des règles, notamment en matière de look vestimentaire, a notamment contribué à faire d’elle une icône féministe, à une période – les années 90 – où le féminisme était loin d’être le mouvement qu’on connaît aujourd’hui.

4. Un personnage adapté en fictions

Nombreuses sont les adaptations faites autour de la vie de la princesse Diana qui, il faut le dire, offrait une matière très riche en rebondissements.

Dès les années 80, alors que la princesse était encore en vie, des téléfilms ont mis en scène le couple qu’elle formait avec le prince Charles. Mais c’est post-mortem que l’on a eu droit au plus grand nombre d’adaptations qui soit : peu de temps après son décès, une première série a vu le jour. Diana : her true story relatait la vie de Diana dans sa globalité. D’autres séries ont également été tournées, et en 2016, a démarré l’incontournable production The Crown, qui, à chaque nouvelle saison, a été l’occasion de remettre en avant la vie très privée de la famille royale britannique. On sait déjà que la saison 5 est l’occasion de s’attarder sur sa séparation avec le prince Charles et son décès tragique quelques années plus tard.

Le cinéma n’est d’ailleurs pas en reste : en janvier dernier sortait Spencer, un biopic qui s’attarde plus spécifiquement sur les derniers instants du couple princier, en 1991, quelques mois à peine avant leur divorce qui défraiera, lui aussi, la chronique.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous