RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'Internet Show

Comment les groupes Neurchis de mèmes ont ressuscité Facebook

Comment les groupes Neurchis de mèmes ont ressuscité Facebook
23 avr. 2021 à 09:32Temps de lecture1 min
Par L'Internet Show

Selon ses propres analyses, Facebook constate que de moins en moins de personnes âgées entre 12 et 24 ans utilisent Facebook. Alors, le réseau social serait-il en train de mourir ? Peut-être pas encore tout à fait, et c’est notamment grâce à l’humour. Et plus précisément grâce aux neurchis, le verlan de chineurs. Les neurchis de mèmes, ce sont des groupes Facebook sur lesquels se partagent une multitude de mêmes portés sur un sujet bien précis.

Aujourd’hui, il n’y a qu’à taper “neurchi” sur Facebook pour tomber sur des dizaines de groupes différents. Par exemple, les neurchis de films cultes comme OSS 117 ou Mission Cléopâtre. Et parfois, ça va plus loin dans le délire comme le groupe “Neurchis de trébuchet”, suivi par plus de 35.000 membres, qui fait des vannes sur… Les trébuchets, une arme médiévale notamment utilisée dans le jeu vidéo Ages of Empire. Chez nous, l’un des plus fréquentés est “Neurchi de Belgique”.

Alors comment ces chineurs de mêmes sauvent-ils Facebook simplement grâce à l’humour ? C’est très simple : on sait ce qu’on vient y faire – se marrer – et on a le sentiment d’appartenir à une communauté. Donc les jeunes qui en sont membres likent, commentent, partagent et publient. Choses qu’ils ne faisaient plus habituellement sur Facebook.

L’histoire va tellement loin qu’en janvier 2020 s’est tenue la première coupe de France de neurchis : 42 participants et plus de 70.000 votants ! Quand on voit que des dizaines de milliers de personnes ont suivi activement cette compétition de mêmes, on ne s’inquiète pas trop pour Facebook qui a assurément encore de beaux jeunes jours devant lui.

Retrouvez la séquence vidéo ci-dessous et le replay de l’émission ici ! L’Internet Show, c’est tous les jeudis à 20h sur Tipik et sur Auvio.

Articles recommandés pour vous