RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Comment mieux gérer les déchets hospitaliers ? 6 hôpitaux du Hainaut s’engagent à suivre un guide de bonnes pratiques

SANTE-DECHETS

Aiguilles, emballages, boites de médicaments, gants, masques… les hôpitaux doivent gérer une énorme quantité de déchets. Cette quantité a même doublé ou triplé avec le Covid. "En une année, on a consommé ce qu’on consommait en deux ans précédemment", illustre Frédéric Schumacher, directeur délégué aux projets transversaux chez Epicura.

Pour aider ces structures hospitalières, un guide de bonnes pratiques en gestion des déchets hospitaliers a été réalisé et dévoilé ce mardi. "Le travail qu’on a fait est un guide méthodologique pilote qui retrace les différentes étapes qu’un hôpital pourra ensuite suivre pour mettre en place un plan d’action de meilleure gestion des déchets", explique Delphine Fontenoy, chargée de projet chez Espace Environnement, l’un des deux bureaux de consultance qui a participé à ce travail. L’autre bureau est Comase, le tout sous la coordination et le financement d’IDEA, l’intercommunale de développement économique et d’aménagement du cœur du Hainaut.

"L’idée est d’abord de réduire les déchets, par exemple en y pensant lorsque les hôpitaux passent des marchés publics. Et puis si le déchet est produit, l’amener le plus vite possible vers la bonne filière de gestion", synthétise Delphine Fontenoy. Six structures hospitalières (Jolimont, Tivoli, Ambroise Paré, CHR Haute-Senne, Epicura, CHP Chêne Aux Haies) ont participé à ce travail. Frédéric Schumacher, directeur délégué en projets transversaux chez Epicura donne un exemple d’une meilleure gestion d’un déchet. "Une même bouteille d’eau en plastique peut se trouver dans 3 poubelles différentes en fonction de l'endroit où elle est consommée dans l’hôpital. Elle sera classée A dans un couloir, B1 dans une unité de soins ou B2 si elle se retrouve parmi des déchets infectieux. Or, la mettre dans la bonne poubelle directement peut réduire le coût financier et énergétique."

La présentation de ce guide a été faite en présence de la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo). Ce guide pourrait donc servir à d’autres hôpitaux ailleurs en Wallonie.

Articles recommandés pour vous