RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

Comment ne plus se faire pirater ses appareils Bluetooth ?

26 mai 2022 à 08:00Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Nous avons tous de plus en plus d'objets communiquant entre eux par Bluetooth, ne serait-ce que pour écouter de la musique. Cette norme de communication sans fil est particulièrement vulnérable car des individus mal intentionnés peuvent très bien pirater des appareils se trouvant à proximité. Pour éviter ce type de mésaventure, mieux vaut prendre certaines précautions.

Désactivez le Bluetooth

La règle d'or est de systématiquement désactiver le Bluetooth sur ses appareils connectés lorsqu'ils ne sont pas utilisés. C'est non seulement une question de sécurité mais également d'autonomie car le Bluetooth consomme énormément d'énergie. Tant qu'un appareil est activé, il peut être vulnérable, au mieux détecté et au pire piraté par n'importe qui, y compris la nuit. C'est encore plus vrai dans les espaces publics.

Gare aux inconnus !

Il ne faut pas accepter les demandes d'appariement suspectes et se limiter à celles concernant de nouveaux achats et des produits appartenant à des gens de confiance, comme lors d'une soirée entre amis. Là encore, il convient d'éviter de jumeler des appareils dans des lieux publics.

Toujours dissocier

Si  l'association est temporaire, il ne faut pas oublier, après coup, de supprimer l'appareil en question de votre liste d'appareils jumelés. Idem en cas de perte ou de vol d'un appareil connecté : il faut le dissocier de vos différents terminaux concernés. Dans tous les cas, il faut de temps en temps faire le point sur la liste d'appareils reconnus dans ses paramètres Bluetooth pour être sûr qu'il n'y a pas d'intrus.

Mises à jour et correctifs obligatoires

Qu'il s'agisse des firmwares directement sur le matériel en question ou bien des applications dédiées, il faut absolument que toutes les mises à jour concernant le bon fonctionnement des équipements soient effectuées. La plupart corrigent en effet des failles de sécurité plus ou moins importantes.

Sur le même sujet

Vivons cachés : faut-il se méfier des smartphones chinois ?

Votre smartphone permet-il d'espionner vos déplacements ?

Le Scan

Articles recommandés pour vous