Energie

Comment réduire sa consommation d'électricité sans "souffrir" du froid ?

À l'approche de l'automne, l'envolée des prix de l'énergie donne la chair de poule à bon nombre d'entre nous. Alors que la saison estivale tire officiellement sa révérence, voici quelques conseils pour rester au chaud sans faire exploser sa facture d'électricité.

Avant d'en arriver à se demander ce qu'il se passe si on ne paie pas sa facture d’énergie, essayons de la réduire mais sans devoir vivre un enfer.

Baisser le chauffage de 1 degré

Cela paraît anodin présenté ainsi mais les trois quarts de la consommation d'énergie d'un ménage sont consacrés au chauffage et à l'eau chaude sanitaire. Baisser le radiateur d'un degré permettrait d'économiser jusqu'à 7% de l'énergie si l'on vit dans un logement avec une bonne isolation thermique. Réglez la température entre 19° et 21 °C dans les pièces occupées la journée (et 17 °C la nuit ou dans les pièces peu occupées). 

Conserver la chaleur le plus possible

Tirer les rideaux, fermer les volets... Isoler son logement s'avère, comme en période de canicule, essentiel pour maintenir une température agréable dans votre habitat. Ces simples gestes vous permettront en effet de conserver un peu la chaleur et donc de baisser votre radiateur. 

Couvrir les casseroles et dégivrer son réfrigérateur

La cuisine représente un poste important en termes de dépenses énergétiques. Pourquoi ne pas profiter des températures fraîches pour stocker (si c'est possible) les produits sur son balcon ou le rebord de la fenêtre et du même coup, baisser la puissance du réfrigérateur ? Pensez aussi à dégivrer votre surgélateur pour éviter un surplus de consommation ainsi qu'à couvrir les casseroles pendant la cuisson. Vous pourrez consommer quatre fois moins d'électricité ou de gaz. 

Calculer son empreinte carbone en temps réel

Connaître et suivre l'impact de sa consommation en électricité est désormais possible grâce à des outils en ligne qui fournissent informations et conseils.

C'est par exemple le cas du dispositif éco-citoyen développé en Bretagne, Écowatt. Chaque jour, le site indique (région par région et en temps réel) les heures auxquelles la consommation d'électricité est la plus élevée et guide l'utilisateur en lui indiquant les éco-gestes à adopter. Les tranches horaires 8h-13h et 17h30-20h30 étant généralement très prisées, on évitera par exemple de brancher son téléphone portable le matin et en fin d'après-midi. 

On peut aussi consulter l'outil "Carbonalyser". Développé par l'association française The Shift Project, il s'agit d'une extension de navigateur grâce à laquelle on peut évaluer en temps réel l'impact carbone associé à sa navigation internet.

Sur le même sujet

Les terrasses chauffées à l’heure de la crise énergétique : stop ou encore ?

On n'est pas des pigeons

Economies d'énergie : un retour des travailleurs au bureau cet hiver ?

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous