RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vie privée

Comment savoir si son compte WhatsApp a été piraté ?

Comment savoir si son compte WhatsApp a été piraté ?
19 mars 2022 à 10:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Vous utilisez WhatsApp sur votre ordinateur ? Vous pouvez maintenant savoir si votre compte a été piraté. Le groupe Meta s'est associé à un service de sécurité pour mettre en place une extension afin de vérifier l'intégrité de votre connexion sur votre compte WhatsApp. Voici comment faire.

L'extension "Code Verify" vérifie l'intégrité de votre compte

Depuis le déploiement de WhatsApp sur les navigateurs, Meta a observé une augmentation de son utilisation via l'application web. Une mutation de son utilisation qui a poussé le géant américain à réfléchir à plus de sécurité pour ses utilisateurs. C'est dans cette perspective que Meta s'est associé à Cloudflare, une compagnie spécialisée dans la sécurité, pour lancer Code Verify.

Ce nouveau projet, qui prend la forme d'une extension web, permet de vérifier l'intégrité de son compte WhatsApp sur les navigateurs Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Egde.

"Aucun autre service de messagerie cryptée de bout en bout n'a ce niveau de sécurité pour les communications des gens sur le web."

"En plus de déployer Code Verify pour WhatsApp Web, il est également proposé en open source afin que d'autres services puissent également l'utiliser", ajoute Meta dans son communiqué.

Pour utiliser l'extension, l'utilisateur n'aura qu'à l'épingler à sa barre de favoris dans son navigateur. Une fois fait, l'extension Code Verify analyse le code qui s'exécute lors du lancement de l'application web de WhatsApp, afin de déterminer si votre compte a été piraté.

Un code couleur vous indique la marche à suivre

"S'il y a des incohérences, Code Verify en informera l'utilisateur", a souligné le groupe américain. L'internaute n'a pas d'autres actes à réaliser afin de lancer l'analyse. Pour alerter l'utilisateur, Code Verify fonctionne avec un code couleur : le vert pour indiquer qu'il n'y a aucune violation, l'orange pour vous conseiller de rafraîchir la page et vous alerter qu'une autre extension peut interférer avec les vérifications de Code Verify. Enfin, le rouge signale un problème avec le code envoyé par WhatsApp Web.

L'utilisateur devra alors cliquer sur "En savoir plus" afin de savoir ce qu'il convient de faire pour résoudre le problème : "Si le problème n'a pas été résolu, déconnectez-vous de WhatsApp Web et utilisez WhatsApp sur votre appareil mobile car vos messages sur Internet pourraient ne plus être privés. Si vous souhaitez en savoir plus sur le problème, cliquez sur l'avertissement d'échec de validation rouge et téléchargez le code source", peut-on notamment lire sur le Centre d'aide de WhatsApp.

Meta tente de rassurer ses utilisateurs

Le géant des réseaux sociaux, qui a essuyé de nombreux scandales concernant la collecte de datas, a tenu à rassurer ses utilisateurs : "L'extension n'enregistre aucune donnée, métadonnée ou donnée utilisateur et ne partage aucune information avec WhatsApp. Il ne lit pas non plus ni n'accède aux messages que vous envoyez ou recevez. En fait, ni WhatsApp ni Meta ne sauront si quelqu'un a téléchargé l'extension Code Verify. De plus, l'extension Code Verify n'envoie jamais de messages ou de discussions entre les utilisateurs de WhatsApp à Cloudflare".

Sur le même sujet

Vivons cachés : faut-il se méfier des smartphones chinois ?

Whatsapp : vous pouvez désormais réagir aux messages avec des smileys (comme dans messenger)

Réseaux sociaux

Articles recommandés pour vous