High tech

Comment sécuriser au mieux vos cryptomonnaies ?

Comment sécuriser au mieux vos cryptomonnaies ?
05 févr. 2022 à 14:00Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

Alors que les cryptomonnaies deviennent de plus en plus populaires chez les nouveaux investisseurs, le nombre de pratiques illégales destinées à récupérer cet argent virtuel ne fait qu'augmenter.

Bien se protéger devient alors essentiel. Quelles sont les pratiques qui vous permettront de sécuriser au mieux vos devises électroniques ? Et au contraire, quelles sont celles à éviter ?

Conservez soigneusement le code de votre clé privée

Lors de la création de votre premier portefeuille crypto, vous avez dû recevoir une clé publique pour recevoir de l'argent virtuel et une autre clé privée virtuelle cette fois-ci, pour signer les transactions et les envoyer. À ce moment précis, ce qu'on appelle la graine est créée.

En réalité c'est une série de 12 ou 24 mots qui permettent de régénérer la clé privée en cas de perte. Tout portefeuille de cryptomonnaie digne de ce nom vous fournira une série de mots générés aléatoirement pour vous permettre de vous authentifier et de régénérer votre clé en cas de perte. Un précieux filet de sécurité donc. 

Ces mots doivent absolument être conservés pour pouvoir accéder à votre portefeuille, il existe plusieurs solutions.

La plus simple est la version papier : il suffit d'écrire sur une feuille votre suite mnémotechnique et de la conserver précieusement.

De toute évidence, les cold wallets (c'est-à-dire hors ligne) sont aujourd'hui considérés comme les systèmes les plus sûrs.

Le principal avantage de ce système de stockage vient de sa déconnexion à internet, ce qui lui permet d'éviter le risque d'infection d'un programme malveillant ou bien d'une attaque informatique. C'est une licorne française, Ledger, qui propose ces solutions physiques et détient la première place du marché. 

Evitez les procédures KYC

D'autres solutions, très simples, comme des applications utilisant la reconnaissance faciale pour ouvrir votre compte peuvent aussi être très appréciées pour leur facilité d'utilisation chez les nouveaux investisseurs.

En fonction du montant de votre investissement, il faut prendre en compte différentes possibilités. De manière générale, il faut éviter les procédures KYC (Know your customer), notamment sur les plateformes d'échanges comme Binance. 

Il n'est pas rare de voir sur ces plateformes des bugs étonnants lorsque le cours du marché chute et que les ventes se font soudainement plus nombreuses.

Les procédures de conformité de ces plateformes sont relativement lourdes voire carrément intrusives en termes d'informations personnelles.

Il est préférable de se rendre sur des sites réellement décentralisés (DEX) comme Bisq, qui mettent seulement en relation acheteur et vendeur sans stocker vos cryptomonnaies sur le serveur d'une société. 

Privilégiez le portefeuille "multisignature"

Habituellement, les cryptomonnaies sont stockées sur un portefeuille unique accessible avec une clé unique (souvent une suite de mots). Une manière très simple de conserver ces devises électroniques mais plus risquée car cela veut dire qu'en possédant cette clé, un voleur pourrait récupérer et échanger l'entièreté de votre compte.

En disposant d'une clé unique, les fonds sont protégés par un seul point possible de défaillance. C'est pourquoi les cybercriminels développent constamment de nouvelles techniques d'hameçonnage (ou phishing en anglais) pour tenter de voler les fonds des utilisateurs de cryptomonnaie. 

Les portefeuilles "multisignatures" limitent les risques car les fonds stockés ne peuvent être déplacés que si plusieurs signatures sont fournies.

La combinaison la plus intéressante et la plus courante est celle du "2 sur 3", où il suffit de deux signatures sur 3 pour déverrouiller l'accès au portefeuille.

En tout cas, en cas d'agression physique, aucun risque pour vos devises électroniques.

Dans l'environnement énigmatique des cryptomonnaies, l'anonymat reste la meilleure sécurité pour éviter un quelconque problème dans le réel comme une agression pour récupérer vos codes ou un cambriolage grâce aux données stockées dans les serveurs des plateformes. Si la décentralisation a ses avantages, il ne faut pas oublier que personne ne protège vos cryptomonnaies, à part vous. 

Sur le même sujet

Faut-il être un psychopathe pour investir dans les cryptos ?

Psychologie

Cette ville canadienne se chauffe grâce au minage de bitcoins

Ecologie

Articles recommandés pour vous