RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Comment un échafaudage "sauve" le premier procès d'assises de la session d'automne

Dans la deuxième cour du palais des princes-évêques, un escalier de secours "provisoire"
04 sept. 2020 à 13:09 - mise à jour 04 sept. 2020 à 13:09Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

C’est confirmé : le procès d’assises, un temps menacé, reste bel et bien programmé pour ce lundi au palais des princes-évêques. C’est le résultat d’une entrevue entre Willy Demeyer et Luc Lambrecht, le premier président de la cour d'appel. C’est surtout le résultat du montage, ultrarapide, d’un escalier de secours. Les ouvriers ont terminé le travail ce vendredi en début d’après-midi. 

La présence, sur place, de quatre agents dits "équipiers de première intervention" est assurée, ce qui remplit une seconde condition posée par l'intercommunale d'incendie et le bourgmestre. 

Pour rappel, c’est un rapport des pompiers, rédigé à la demande de la régie des bâtiments, qui a jeté le trouble : il a conclu à des soucis d’évacuations, non conformes aux normes en vigueur. Il a donc fallu, faute de possibilités de délocalisation, trouver à la hâte une solution, sous la forme des quelques tubulures. La solution est provisoire. Mais les liégeois savent d’expérience que le provisoire est parfois très relativement non-définitif.

Articles recommandés pour vous