Monde

Commission sur l'assaut du Capitole : une ancienne conseillère de la Maison Blanche accable Donald Trump

28 juin 2022 à 20:05 - mise à jour 29 juin 2022 à 11:30Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

Donald Trump a essayé de prendre le volant d’une limousine présidentielle le 6 janvier 2021 pour rejoindre ses partisans qui marchaient vers le Congrès, a rapporté mardi une ancienne collaboratrice de la Maison Blanche lors d’une audition parlementaire.

"Je suis le putain de président, amenez-moi au Capitole tout de suite", aurait-il dit, selon des propos rapportés à Cassidy Hutchinson par le chef de cabinet adjoint du président.

Cette jeune femme, qui travaillait à quelques pas du Bureau ovale, a livré un témoignage troublant devant une commission parlementaire enquêtant sur la manière dont Donald Trump a tenté de renverser le cours de l’élection présidentielle de 2020, jusqu’à l’assaut du Capitole.

Mme Hutchinson a notamment rapporté une conversation avec le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, quatre jours avant l’attaque du Congrès américain, lors de laquelle il aurait affirmé : "Ça pourrait devenir vraiment très grave le 6 janvier."

"Ce soir-là, je me souviens avoir ressenti pour la première fois de la peur et de la crainte vis-à-vis de ce qui pourrait se passer le 6 janvier" 2021, a confié cette femme qui a pris ses distances avec la nébuleuse Trump au point de changer récemment d’avocat.

Sur le même sujet

Assaut du Capitole : six mois de prison requis contre Steve Bannon, ex-conseiller de Trump

Monde Amérique du Nord

Trump muet sur la citation à comparaître suite à l'assaut du Capitole dans une longue lettre à la Commission

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous