La Grande Forme

Communication non verbale : et si on se comprenait sans se parler ?

Young Couple Embrace Each Other Lovingly At Barbecue Meetup

© Copyright by Tom Werner

Dans la communication qu’on a avec les autres, on fait toujours hyper attention à nos paroles, on se focalise sur le contenu de notre communication verbale mais pourtant la communication c’est beaucoup plus large que ça. Le point avec le Dr Caroline, psychiatre, dans "La Grande Forme".

La communication 

La communication est l'ensemble des interactions avec autrui qui transmettent une quelconque information. Elle répond à la règle des 3 V : verbal , vocal et visuel. À peine 7% d'une communication est verbale, et 93% d'une communication serait donc non-verbale.

  • Verbal = les mots et leur sens (7%)

C’est la communication verbale à proprement parler. 

Dans la communication non verbale il y a deux grandes parties :

  • Vocal = la voix (38%)

Le son de la voix (aigu ou grave) , l’intonation avec laquelle on dit les choses (chaleureuse, empathique ou froide, détachée). La voix qui tremble, la voix rauque, la toux nerveuse. Le débit avec lequel on dit les choses (stress = débit rapide ). Le volume de notre voix (stress = bas)

  • Visuel = langage du corps (55%)

Notre corps fait parfois passer des messages plus fort que nos mots.

Cette partie comporte :

  • Le langage corporel dans son ensemble : gestes, postures, expressions du corps,
  • Le langage du visage : tics, sourcils froncés, sourire, clin d’œil
  • Les manifestations physiologiques : tremblements, sueurs, frissons, chair de poule, cela peut être aussi olfactif (l’odeur qu’on dégage)
  • Le contact corporel : la poignée de main, le baiser, le câlin
  • Mais c’est aussi : les tenues vestimentaires, la façon de se maquiller et de se coiffer, les tatouages, les piercings

Toutes ces manifestations peuvent être produites de façon consciente ou inconsciente. Cela dit quelque chose sur votre état d’esprit, votre disponibilité, votre culture, votre orientation sexuelle, vos sentiments. C’est comme ça aussi que quand vous voyez qq’ un pour la première fois et avant qu’il ait prononcé le moindre mot, vous vous dites “lui, je le sens”, ou “lui, je ne le sens pas”, vous analysez inconsciemment tous ces signaux non verbaux et vous en tirez une conclusion.

Exemples de communication non verbale

  • lever les yeux au ciel = irritation
  • Croiser les bras, les jambes et courber le dos = je ne suis pas d’accord
  • Sourire et mettre une main sur l’épaule de l’autre ou lui toucher le bras = je me sens proche de vous
  • Fermer les yeux, se frotter les sourcils et soupirer = tu es vraiment fatiguant !
  • Rire à gorge déployée (même si c’était pas drôle) = tu me plais beaucoup
  • Regarder l’autre dans les yeux en opinant du chef = ce que tu dis m’intéresse

Exemples de personnes très fortes en communication non verbale 

  • Sherlock Holmes
  • Les mentalistes
  • Les voyants/médiums
  • Les recruteurs
  • Certains politiciens (par exemple ; les mises en scène de poutine)

Mythes autour de la communication non verbale

 Il n’est pas question de devenir des maîtres en communication non verbale​​​​​​​. Sinon on perdrait toute spontanéité, et ça se sentirait aussi très fort, du coup on passerait complètement à côté de l’objectif. De même, il est impossible d’imaginer pouvoir analyser et décrypter les autres entièrement et lire en eux comme de livres ouverts 

Notre cerveau reçoit des milliers d’informations toutes les minutes et il capte et filtre pour qu’on ne soit pas débordé. Quand vous voyez quelqu’un , votre cerveau fait exactement la même chose, il filtre et met en avant certaines informations et vous en masque d’autres. Donc ce que vous voyez /entendez n’est pas la réalité mais une réalité déformée par votre filtre. Vous ne capterez jamais l’ensemble des informations. Par contre c’est sûr que dans certaines circonstances : un entretien d’embauche, une présentation, une négociation, la gestion d’un conflit. Cela peut être intéressant de mesurer ses gestes et de pouvoir déceler chez l’autre s’il est plutôt réceptif ou s’il est réfractaire à notre message.

  • On ne peut pas deviner si quelqu'un ment rien qu’à l’expression de son visage

Les “prétendus signes” ne sont pas fiables à 100%. Exemples : les personnes qui mentent ont tendance à se toucher le nez (mais ceux qui sont enrhumés aussi, ceux qui ont ce tic, ceux qui ont un bouton sur le nez). À contrario , certains menteurs se figent et justement ne bougent pas et ne se touchent rien

Communication non verbale : et si on se comprenait sans se parler ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

  • Les gens qui mentent ont tendance à se couvrir la bouche ou à pincer les lèvres (interprété comme une façon inconsciente d’empêcher les mensonges de sortir)

Mais ceux qui ont mauvaise haleine ou une mauvaise dentition font de même, les gens timides également. A contrario, les menteurs vont parfois avoir tendance à en rajouter des tonnes et à ouvrir grand la bouche pour rire et exagérer leurs mouvements du visage

  • Les yeux et le contact visuel aussi, ça veut tout dire et son contraire

Les gens cligneraient plus rapidement des yeux qu'à l'accoutumée. Ou, au contraire, ils ne cligneraient plus du tout des yeux, espérant prendre le contrôle de leur interlocuteur en soutenant intensément son regard. Certains menteurs évitent le contact visuel (ils sont gênés) alors que d’autres vous regardent fixement dans les yeux pour paraitre plus sincère.

Conseil pour maîtriser sa communication

Soyez le plus naturel possible et pensez juste à contrôler un peu vos mouvements ou votre gestuelle dans les circonstances où c’est nécessaire, un entretien d’embauche, un enterrement, etc. Quand vous ne savez pas, le mieux c’est de rester le plus sobre possible.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Syllogomanie : syndrome d'accumulation excessive, comment s'en sortir ?

La Grande Forme

Les hémorroïdes : un sujet tabou mais une consultation nécessaire !

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous