Santé & Bien-être

Compléments alimentaires : comment distinguer ce qui est utile de ce qui est dangereux ?

Compléments alimentaires : comment distinguer ce qui est utile de ce qui est dangereux ?
01 juin 2022 à 14:18Temps de lecture2 min
Par Alain Lechien

Une commission de nutrivigilance sera bientôt créée afin d’évaluer les effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires. La vente de certains de ces compléments serait confiée à des professionnels qualifiés. La consommation de ces compléments est en hausse ces dernières années alors qu’ils sont moins surveillés que les médicaments : actuellement on peut acheter librement ces gélules, comprimés, gouttes ou ampoules. Certaines catégories de la population comme les personnes âgées, malades ou en convalescence peuvent présenter des carences. Mais cela doit être évalué par un médecin qui demandera une prise de sang. En principe la consommation des compléments alimentaires ne présente aucun danger tant que l’on n’exagère pas les doses. Mais il peut y avoir des interactions entre des compléments et d’autres traitements. Les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter de consommer certaines substances. Enfin il faudrait s’assurer de l’origine et de la traçabilité de ces produits. Dès lors, en attendant une future législation, comment reconnaître le vrai du faux en lisant l’étiquette du produit ?

La diététicienne-nutritionniste Véronique Liesse, interrogée par la RTBF, aide à faire le tri.

Les compléments alimentaires, dangereux ou pas ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il y a des compléments alimentaires qui ne sont pas dangereux parce qu’ils sont éliminés en cas d’excès. C’est le cas de la vitamine C, des oligoéléments ou du magnésium, par exemple.

Mais il existe des compléments alimentaires qui peuvent être toxiques si on les prend en excès :

  • Le fer
  • Le sélénium
  • La vitamine A
  • La vitamine D
  • La vitamine B12
  • De mêmes, certains compléments présentent une toxicité si on les prend simultanément avec une autre médication (anticoagulants par exemple).

Que penser des complexes multivitaminiques ?

Certains compléments contiennent un grand nombre de vitamines : A, B1, B2, B5, C, D, auxquelles sont ajoutés du cuivre, du chrome, du sélénium, ou encore du zinc. Les spécialistes que nous avons contactés estiment que l’organisme ne peut pas assimiler entièrement un tel cocktail. Donc c’est cher et peu utile. Le meilleur conseil reste de consommer quotidiennement suffisamment de fruits et de légumes, et d’avoir une pratique sportive régulière afin de renforcer son immunité.

Notre sujet JT du 1er juin 2022

Sur le même sujet

A la rencontre de celles et ceux qui ont recours au "secret" pour soigner

Par Ouï-dire

Guerre en Ukraine : pas de pénurie alimentaire en Belgique à la suite de la guerre, assure le SPF Economie

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous