Le 6/8

Comprendre le langage des jeunes : 6 mots expliqués en musique

Temps de lecture
Par François Saint-Amand

Aaron Bangala, benjamin de l'équipe du 6-8, vous livre les définitions de certains mots populaires du langage des jeunes avec un exemple dans la culture musicale urbaine.

Vous ne 'pigez' plus rien au langage employé par vos enfants, ados ou petits-enfants ? Certaines chansons françaises actuelles vous semblent totalement incompréhensibles ? 

Pas de panique, Aaron devient votre traducteur-interprète pour vous aider à décoder le langage 'djeun'. Ce dernier, transmis en grande partie par la nouvelle génération musicale (hip-hop, R&B, pop) est extrait de plusieurs racines et se répartit en quatre catégories :

  • Les mots en verlan
  • Les mots issus d'une langue étrangère (souvent l'anglais, l'arabe ou des dialectes africains)
  • Les mots en argot français classique
  • Les expressions détournées.

Découvrez, grâce au jeune chroniqueur, 6 mots et expressions entrés presque définitivement dans le langage familier.

1. Michto

Ce mot désigne, plutôt péjorativement, une femme qui s'affiche avec un homme qui a certains moyens financiers uniquement pour profiter de ses biens, une 'gratteuse' en quelque sorte. Celle-ci n'aura pas forcément des relations intimes avec cet homme, même si le nom faisait référence à l'origine à une prostituée occasionnelle.

► Un exemple en musique : sur Bimbo de la chanteuse R&B française Marwa Loud. "Si tu veux pas de michto, ouais Cache ton cash".

Loading...

2. Turfu

Plus simple, turfu est simplement un mot en verlan, qui signifie futur. Les jeunes disent souvent "On est dans l'turfu" pour s'exclamer par rapport à la technologie ou leur avancée sur les tendances actuelles.

► Un exemple en musique : sur Turfu du rappeur Booba.

3. Une go

Très populaire, il est simplement le diminutif du mot familier 'gonzesse'. Pouvant aussi s'écrire 'gow', il proviendrait du bambara, la langue malienne, en référence à l'anglais 'girl'. Une go désigne donc une fille mais si l'on ajoute un pronom possessif (ma go, ta go, sa go), il se réfère à la petite amie de la personne en question.

► Un exemple en musique : sur Ma go du duo de rappeurs liégeois Moji x Sboy.

Loading...

4. Un pointeur

Quand on qualifie un homme de pointeur, cela n'a rien à voir avec la pétanque. Il s'agit d'un jeune homme qui drague et qui cherche une fille encore plus jeune que lui, souvent âgée entre 15 et 20 ans. Par extension dans le milieu carcéral, un pointeur est même un délinquant sexuel qui agresse les filles plus jeunes que lui.

© Tous droits réservés

5. R

Et oui, les jeunes parviennent même à communiquer entre eux en utilisant parfois une seule lettre. Celle-ci s'emploie en réalité dans l'expression "Il y a r" pour signifier "Il n'y a rien".

► Un exemple en musique : sur Djadja d'Aya Nakamura. "Tu parles sur moi y a 'r' / Tu craches sur moi y a 'r'".

Loading...

6. La hess (ou la hass)

Ce mot provient de l'arabe hessd qui se traduit par 'la volonté de nuire'. Les jeunes l'utilisent pour évoquer la galère, la misère.

► Un exemple en musique : sur Désolé de Sexion d'Assaut. "Mais t'sais ici non plus c'est pas facile / En France la hass nous met des baffes aussi".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous