Classic 21

Concert hommage à Taylor Hawkins des Foo Fighters à Wembley : puissant, émouvant et historique

Taylor Hawkins

© 2022 Rich Fury/Getty Images

05 sept. 2022 à 09:46Temps de lecture8 min
Par Laurent Rieppi

Si Wembley avait accueilli deux événements rock historiques dans les années 80, le Live Aid de 85, et dans les années 90, le Freddie Mercury Tribute, ce Taylor Hawkins Tribute en est le digne successeur et est déjà rentré dans l’histoire. Retour sur 5 heures d’hommage puissant et émouvant adressé au regretté batteur des Foo Fighters et salué par Paul McCartney, Liam Gallagher, des membres clefs d’AC/DC, Metallica, Queen, Van Halen, Led Zeppelin et de nombreux autres…

Aux alentours de 17h45, Dave Grohl, Nate Mendel, Pat Smear, Chris Shiflett et Rami Jaffee, les Foo Fighters, orphelins de leur batteur Taylor Hawkins, sont montés sur scène unis et visiblement très émus. C’est Dave Grohl qui a pris la parole pour rendre hommage à son ami, son frère… :

"Mesdames et messieurs, ce soir nous nous sommes réunis pour célébrer la vie, la musique et l’amour de notre cher ami, notre compagnon de route, notre frère Taylor Hawkins. Celles et ceux d’entre vous qui le connaissiez personnellement savaient que personne d’autre ne pouvait vous faire sourire, rire, danser ou chanter comme lui. Et pour vous autres qui l’admiriez de plus loin, je sais que vous avez ressenti la même chose. Donc ce soir, nous nous réunissons avec la famille, ses amis les plus proches, ses héros de la musique et ses plus grandes inspirations pour vous offrir une gigantesque nuit pour une personne gigantesque. Donc, chantez, dansez, riez, pleurez, hurlez et faites du bruit pour qu’il puisse nous entendre là, maintenant !"

 

Liam Gallagher ouvre le show

C’est Liam Gallagher, ex-Oasis, accompagné par les Foo Fighters, qui a l’honneur de lancer la soirée avec deux titres d’Oasis particulièrement à propos : "Rock’n’Roll Star" et "Live Forever". Le groupe est en forme et Gallagher, connu pour son comportement parfois erratique, assure avec respect et talent et donne le ton de la soirée : une grande fête de la famille rock pour honorer un de ses plus fidèles représentants. Dave Grohl a travers la soirée ne manque pas de souligner à quel point Taylor Hawkins était non seulement un batteur et un chanteur exceptionnel mais aussi un véritable connaisseur de l’histoire du rock, un "musicologue" comme il le précise et il explique également au public à quel point Hawkins faisait office de véritable lien entre des musiciens issus parfois d’univers différents.

Le concert était aussi illustré par de nombreuses vidéos d’artistes ne pouvant être présent physiquement mais qui souhaitaient rendre un dernier hommage au musicien. Cela a été le cas notamment de Slash et de Duff McKagan de Guns N’Roses ou encore de Stevie Nicks de Fleetwood Mac qui a eu des mots particulièrement bien choisis pour décrire son amitié avec le batteur.

Voici un retour sur quelques-uns des grands moments de ce concert hommage.

Loading...

Set "Bowie" pour l’un de ses plus grands admirateurs

Grand fan des légendes du rock, Taylor Hawkins était un grand admirateur de l’œuvre de Bowie, qu’il aimait d’ailleurs reprendre sur scène. Ce sont donc le guitariste Nile Rodgers (de Chic) et le batteur Omar Hakim, qui avait notamment officié sur l’album Let’s Dance, qui ont joué la plage titre avec Josh Homme de Queens of the Stone Age au chant ainsi qu’un autre extrait de l’album, "Modern Love", chanté par Gaz Coombes de Supergrass. Homme s’avérant particulièrement à l’aise dans le répertoire vocal de Bowie.

Ce sont les groupes dans lequel évoluait Hawkins en dehors des Foo Fighters qui se sont ensuite succédés sur scène : Chevy Metal (avec Kesha au chant) et The Coattail Riders, accompagnés par Justin Hawkins de Darkness.

Loading...

Le fils d’Eddie Van Halen épate le public

L’une des grandes révélations de ce concert a été le set hommage à Van Halen, groupe que Taylor Hawkins vénérait, assuré par Dave Grohl à la basse, Justin Hawkins au chant et Wolfgang Van Halen, fils du regretté Eddie, à la guitare. Si ce dernier était connu pour avoir accompagné son père à la basse lors des dernières années du groupe, il assurait ici à la guitare et a bluffé le public par ses interprétations d'"On Fire" ou encore d'"Hot For Teacher".

Loading...

Dave Grohl a ensuite repris la parole pour préciser comment Taylor Hawkins lui avait fait découvrir des albums sur lequel il ne s’était jamais assez attardé. Un de ceux-ci était Grace de Jeff Buckley, dont deux titres seront joués en compagnie de l’une des filles de Dave Grohl au chant, Violet, qui a offert une belle prestation.

Loading...

Le retour explosif de Brian Johnson d’AC/DC, le retour de Rush et de Them Crooked Vultures

Brian Johnson se fait rare de nos jours… Depuis de sérieux problèmes auditifs, on sait qu’il prend davantage soin de lui, même si on a appris qu’un nouvel album d’AC/DC est en cours de production.

Ici, il est monté sur scène aux côtés de Dave Grohl et de Lars Ulrich de Metallica pour des prestations explosives de deux grands classiques "Back in Black" et "Let There Be Rock". Puis ce sera au tour de celui que Dave Grohl a qualifié comme probablement "l’une des plus grandes influences, en tant que batteur, de Taylor Hawkins" le batteur du groupe Police, Stewart Copeland.

En compagnie des Foo Fighters et de Gaz Coombes pour un titre, il a joué deux grands classiques du répertoire de la bande à Sting : "Next To You" et "Every Litte Thing She Does is Magic".

Loading...

Après avoir arrêté ses activités suite à la grave maladie de son légendaire batteur, Neil Peart (disparu en 2020), le trio Rush était de l’histoire ancienne. Pour rendre hommage à l’un de ses plus grands fans, les deux musiciens survivants, le bassiste/chanteur Geddy Lee et le guitariste Alex Lifeson se sont associés à Dave Grohl et puis à Omar Hakim pour le dernier titre pour une interprétation impressionnante de trois classiques de leur répertoire "2112 Part I : Overture", "Working Man", "YYZ". Une performance qui donne envie de voir le groupe se réunir dans le futur…

La présence de Josh Homme, Dave Grohl et John Paul Jones a donné lieu à une étonnante et courte reformation d'un autre Power Trio: Them Crooked Vultures. De quoi donner l'eau à la bouche à de nombreux fans qui attendent avec impatience un second album et une tournée du trio. Pour rappel, le seul et unique album de la formation était sorti en 2009.

Loading...

Autre reformation unique à ce concert, c’est celle du groupe dirigé par le guitariste Joe Walsh avant que celui-ci ne rejoigne les Eagles : James Gang. Si Walsh a démontré à nouveau tout son talent de guitariste, il a eu quelques difficultés pour le chant. Mais l’intention était belle.

Le très beau clin d’œil de Roger Taylor et Brian May de Queen

L’un des grands moments de cet hommage a été évidemment celui rendu par Brian May et Roger Taylor de Queen, groupe favori de Taylor Hawkins et avec qui il avait eu l’occasion de partager la scène à plusieurs reprises.

Les deux compères, en compagnie de Rufus Taylor (le fils), des Foo Fighters et d’autres invités ont proposé "We Will Rock You", "I’m in Love With My Car" et "Somebody To Love" (en compagnie du candidat britannique à l’Eurovision, Sam Ryder). Puis, Brian May a proposé l’un des moments les plus émouvants du show en chantant seul à la guitare en compagnie du public "Love of My Life", dédiant la prestation à Taylor Hawkins et à Freddie Mercury.

Loading...

Les Pretenders en forme, la surprise McCartney et un set des Foo Fighters en mode audition…

Parmi les très beaux moments de cette soirée particulière, citons l’arrivée surprise de Paul McCartney qui a interprété pour la première fois sur scène le titre "Oh Darling" extrait de l’album Abbey Road des Beatles en compagnie de Chrissie Hynde, une très belle prestation de cette dernière en compagnie du batteur Martin Chambers pour revisiter quelques classiques des Pretenders et puis un set des Foo Fighters qui a débuté avec un très troublant "Times Like These" avec un Dave Grohl qui avait du mal à retenir ses larmes et puis une succession de batteur qui ont joué les classiques des Foo Fighters (le batteur de session Josh Freese, Travis Barker de Blink-182, Nandi Bushell, cette jeune musicienne brillante de 12 ans – star des réseaux sociaux, Rufus Taylor, Omar Hakim et finalement Shane Hawkins pour "My Hero" dédié à son papa). Il était impossible de ne pas penser que cette partie du concert pourrait être une forme d’audition informelle à la recherche d’un nouveau batteur pour la suite des aventures des Foo Fighters.

 

Loading...

C’est un "Everlong" touchant qui a refermé, de très belle manière, cette grande soirée d’hommage, Dave Grohl y étant rejoint par l’ensemble des invités.

Set list complète:

  • Liam Gallagher avec les Foo Fighters – ‘Rock ‘N’ Roll Star’
  • Liam Gallagher avec les  Foo Fighters – ‘Live Forever’
  • Josh Homme, Chris Chaney, Omar Hakim et Nile Rodgers – ‘Let’s Dance’ (David Bowie)
  • Gaz Coombes, Chris Chaney, Omar Hakim et Nile Rodgers – ‘Modern Love’ (David Bowie)
  • Chevy Metal + The Coattail Riders – ‘Psycho Killer’ (Talking Heads)
  • Kesha, Chevy Metal + The Coattail Riders – ‘Children of the Revolution’ (T-Rex)
  • The Coattail Riders avec Justin Hawkins – ‘Louise’
  • The Coattail Riders avec Justin Hawkins – ‘Range Rover Bitch’
  • The Coattail Riders avec Justin Hawkins – ‘It’s Over’
  • Dave Grohl, Wolfgang Van Halen, Justin Hawkins et Josh Freese – ‘On Fire’ (Van Halen)
  • Dave Grohl, Wolfgang Van Halen, Justin Hawkins et Josh Freese – ‘Hot for Teacher’ (Van Halen)
  • Violet Grohl, Greg Kurstin, Alain Johannes, Chris Chaney, Jason Falkner et Dave Grohl – ‘Last Goodbye’ (Jeff Buckley)
  • Violet Grohl, Greg Kurstin, Alain Johannes, Chris Chaney, Jason Falkner et Dave Grohl – ‘Grace’ (Jeff Buckley)
  • Supergrass – ‘Going Out’
  • Supergrass – ‘Alright’
  • Supergrass – ‘Caught by the Fuzz’
  • Them Crooked Vultures – ‘Goodbye Yellow Brick Road’ (Elton John)
  • Them Crooked Vultures – ‘Gunman’
  • Them Crooked Vultures – ‘Long Slow Goodbye’ (Queens of the Stone Age)
  • Pretenders with Dave Grohl – ‘Precious’
  • Pretenders with Dave Grohl – ‘Tattooed Love Boys’
  • Pretenders with Dave Grohl – ‘Brass in Pocket’
  • James Gang – ‘Walk Away’
  • James Gang – ‘The Bomber: Closet Queen / Bolero / Cast Your Fate to the Wind’
  • James Gang avec Dave Grohl – ‘Funk #49’
  • Violet Grohl, Mark Ronson, Chris Chaney et Jason Falkner – ‘Valerie’ (Amy Winehouse)
  • Brian Johnson, Lars Ulrich et les Foo Fighters – ‘Back in Black’ (AC/DC)
  • Brian Johnson, Lars Ulrich et les Foo Fighters – ‘Let There Be Rock’ (AC/DC)
  • Stewart Copeland avec les Foo Fighters – ‘Next to You’ (The Police)
  • Stewart Copeland, Gaz Coombes et les Foo Fighters – ‘Every Little Thing She Does is Magic’ (The Police)
  • Geddy Lee, Alex Lifeson et Dave Grohl – ‘2112 Part I: Overture’ (RUSH)
  • Geddy Lee, Alex Lifeson et Dave Grohl – ‘Working Man’ (RUSH)
  • Geddy Lee, Alex Lifeson et Omar Hakim – ‘YYZ’ (RUSH)
  • Brian May, Roger Taylor, Foo Fighters, Rufus Taylor et Luke Spiller – ‘We Will Rock You’ (Queen)
  • Brian May, Roger Taylor, Foo Fighters et Rufus Taylor – ‘I’m in Love With My Car’ (Queen)
  • Brian May, Roger Taylor, Foo Fighters, Justin Hawkins etRufus Taylor – ‘I’m in Love With My Car’ (Queen)
  • Brian May, Roger Taylor, Foo Fighters, Sam Ryder et Rufus Taylor – ‘Somebody to Love’ (Queen)
  • Brian May – ‘Love of My Life’ (Queen)
  • Foo Fighters avec Josh Freese – ‘Times Like These’
  • Foo Fighters avec Josh Freese – ‘All My Life’
  • Foo Fighters avec Travis Barker – ‘The Pretender’
  • Foo Fighters avec Travis Barker – ‘Monkey Wrench’
  • Foo Fighters avec Nandi Bushell – ‘Learn to Fly’
  • Foo Fighters avec Rufus Taylor – ‘These Days’
  • Foo Fighters avec Rufus Taylor – ‘Best of You’
  • Paul McCartney, Chrissie Hynde, Foo Fighters et Omar Hakim – ‘Oh! Darling’ (The Beatles)
  • Paul McCartney, Foo Fighters et Omar Hakim – ‘Helter Skelter’ (The Beatles)
  • Foo Fighters avec Omar Hakim – ‘Aurora’
  • Foo Fighters avec Shane Hawkins – ‘My Hero’
  • Dave Grohl – ‘Everlong’

Sur le même sujet

Taylor Hawkins des Foo Fighters : des instruments signés en vente aux enchères

Journal du Rock

Taylor Hawkins (Foo Fighters) : la dernière interview dans le documentaire "Let There Be Drums !"

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous