Monde

Conflit au Yémen : l'ONU cherche près de 4 milliards de dollars pour aider le pays en 2022

Des personnes se réchauffent près d'un feu dans un camp pour personnes déplacées à la périphérie de la troisième ville du Yémen, Taez, le 11 janvier 2022.

© Belgaimage

12 janv. 2022 à 17:29Temps de lecture1 min
Par Belga

L'ONU aura besoin en 2022 d'environ 4 milliards de dollars pour venir en aide à la population du Yémen, pays en guerre depuis plus de sept ans, a déclaré mercredi au Conseil de sécurité de l'ONU un responsable onusien des Affaires humanitaires.

"Nous prévoyons que l'opération d'aide de cette année nécessitera à peu près autant d'argent que l'année dernière, soit environ 3,9 milliards de dollars pour aider 16 millions de personnes", a annoncé Ramesh Rajasingham, chef adjoint du département des Affaires humanitaires de l'ONU.

Le manque de fonds

"La plus grosse contrainte en ce moment est le financement" de l'aide humanitaire, précise-t-il, en déplorant que le plan de réponse établi l'an dernier n'ait été financé qu'à hauteur de 58%.

Ce montant a été le plus bas financé pour le Yémen depuis 2015, date de l'entrée en guerre, pour soutenir le gouvernement yéménite, de l'Arabie saoudite à la tête d'une coalition arabe.

Le responsable a rappelé qu'en décembre le Programme alimentaire mondial avait annoncé des réductions de l'aide alimentaire pour 8 millions de personnes en raison de pénuries de financement.


►►► À lire aussi : Conflit au Yémen : l'Arabie saoudite lance au Yémen une opération militaire à grande échelle


"D'autres programmes vitaux, notamment des services d'approvisionnement en eau, de protection et de santé reproductive, ont également été contraints de réduire la voilure ou de fermer ces dernières semaines par manque de fonds", précise-t-il.

"Mais le financement est loin d'être la seule contrainte. L'accès humanitaire et la sécurité restent également des défis. Les obstacles bureaucratiques persistent et incluent des retards importants dans l'approbation de projets d'aide, la délivrance de visas et la facilitation des déplacements".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous