Monde Asie

Conflit en Syrie : trente-huit enfants russes de jihadistes rapatriés

Un groupe d’enfants, parmi 38 issus de familles du groupe présumé État islamique (EI), sont protégés par des soldats russes, alors qu’ils montent à bord d’un avion avant d’être rapatriés en Russie, à l’aéroport de la ville de Qamishli en Syrie

© Delil SOULEIMAN / AFP

20 oct. 2022 à 15:35Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Les autorités kurdes en Syrie ont remis jeudi à une délégation russe trente-huit enfants russes de jihadistes du groupe Etat islamique (EI), a indiqué Khaled Ibrahim, un responsable de l’administration kurde, lors d’une conférence de presse à Qamichli, dans le nord-est de la Syrie en guerre. Ces enfants ont été transférés des camps d’Al Hol et de Roj, administrés par les autorités kurdes, vers l’aéroport de Qamichli, sous contrôle du régime, où ils ont embarqué à bord d’un avion sous haute surveillance sécuritaire russe.

L’administration autonome kurde contrôle une grande partie du nord-est de la Syrie, pays morcelé en raison de la guerre déclenchée en 2011. Elle détient des milliers de combattants jihadistes dans ses prisons et des dizaines de milliers de membres de leurs familles dans des camps.

Depuis qu’elles ont défait l’EI en 2019 avec l’aide d’une coalition dirigée par les Etats-Unis, les forces kurdes réclament le rapatriement des familles de jihadistes dans leurs pays d’origine. "Rapatrier ces enfants leur permettra d’entamer une vie normale", a indiqué le directeur de Save the Children en Syrie, Beat Rohr, peu après l’annonce française. "Le reste des enfants français ainsi que les autres enfants aimeraient également avoir cette chance."

Ces dernières années, les rapatriements de femmes et d’enfants ont eu lieu au compte-gouttes face à la réticence des pays étrangers, notamment occidentaux, d’accueillir des personnes affiliées à l’EI.

Près de 4500 Russes ont combattu aux côtés de l’EI, et la Russie a été parmi les premiers pays à organiser des rapatriements depuis la Syrie et l’Irak voisin. Au moins 341 enfants russes de jihadistes, dont de nombreux orphelins, ont été rapatriés depuis 2018.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous