Monde

Conflit en Ukraine : deux soldats et un civil tués dans des bombardements séparatistes

Image d'illustration.
21 févr. 2022 à 20:00Temps de lecture1 min
Par Belga

Deux militaires et un civil ont été tués dans des bombardements séparatistes dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, ont annoncé lundi les autorités ukrainiennes.

Deux militaires ont été tués et trois autres blessés dans le village de Zaïtsevé et un quatrième soldat a été blessé dans la localité de Vodiané, a indiqué la police nationale dans un communiqué. Ces décès portent à sept le nombre total des soldats ukrainiens tués cette année sur la ligne de front. 

Peu avant, les autorités avaient annoncé la mort d'un civil, Oleksiï Chyroky, 51 ans, dans un bombardement séparatiste dans le village de Novolouganské, à une dizaine de kilomètres de Zaïtsevé.

Il s'agit de la première victime civile confirmée cette année dans la guerre avec les séparatistes qui a fait plus de 14.000 morts depuis son déclenchement il y a huit ans.

Les séparatistes de la région voisine de Lougansk ont de leur côté affirmé qu'un de leurs responsables avait été blessé dans un attentat à la bombe ayant détruit sa voiture.

Une multiplication des violences est observée depuis plusieurs jours dans l'est de l'Ukraine, sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses soutenus par Moscou. 

Ces tensions pourraient, selon les Occidentaux, préfigurer une offensive de grande ampleur contre l'Ukraine.

Le Kremlin a indiqué lundi que le président russe Vladimir Poutine allait reconnaître l'indépendance des deux républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk, ouvrant la voie à une escalade de la crise.

Articles recommandés pour vous