Monde

Conflit en Ukraine : les sanctions européennes viseront des responsables et des institutions financières

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, durant un discours lors de la deuxième journée de la Conférence sur la sécurité de Munich.
22 févr. 2022 à 13:05Temps de lecture1 min
Par Belga

Les sanctions européennes contre la Russie viseront des responsables impliqués dans la reconnaissance par Moscou de l'indépendance des territoires pro-russes de l'est de l'Ukraine et dans l'envoi de troupes, mais aussi des banques et l'accès aux marchés et services financiers de l'UE, ont confirmé mardi Ursula von der Leyen (Commission européenne) et Charles Michel (Conseil).

Ce paquet, sur lequel se sont déjà penchés ce matin les ambassadeurs des Vingt-sept, sera soumis dès 16h00 à un conseil informel des ministres des Affaires étrangères, à Paris. La décision, de nature politique du fait du caractère informel de cette réunion, devra être finalisée au plus vite au niveau juridique.

Les sanctions proposées viseront des responsables "impliqués dans la décision illégale" de reconnaissance d'indépendance et d'envoi de troupes russes dans certaines régions des oblasts de Donetsk et de Lougansk, disent l'Allemande et le Belge.

Elles cibleront aussi des banques qui financent des opérations "militaires ou autres" dans ces territoires, ainsi que la capacité de l'État et du gouvernement russes à accéder aux marchés financiers et des capitaux de l'UE, et à leurs services. Le commerce des deux régions séparatistes avec l'UE sera également visé.

L'UE a en outre préparé des mesures supplémentaires, qu'elle est prête à adopter si de nouveaux développements le nécessitent, soulignent les deux présidents. Ils confirment de la sorte leur volonté d'adresser une réponse proportionnée et graduelle en fonction des développements possibles de l'agression russe en Ukraine.

Sur le même sujet...

JT du 22/2/22

Sur le même sujet

Manœuvres russes en Ukraine : la Maison Blanche évoque une "invasion"

Monde

Ukraine : les sanctions économiques, "aussi symboles d’une certaine impuissance"

Monde

Articles recommandés pour vous