Guerre en Ukraine

Conflit en Ukraine : Sophie Wilmès attend "des actions plutôt que des intentions" de désescalade de la part de la Russie

© Belga

La ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a convoqué mercredi l'ambassadeur russe à Bruxelles, Alexandre Tokovinin, afin d'exprimer auprès de lui la condamnation belge de la reconnaissance par la Russie des territoires séparatistes de Donetsk et Louhansk et de demander de revenir sur cette décision.

"Par cet acte, la Russie a fait le choix délibéré de violer le droit international, les Accords de Minsk et de porter atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a souligné la ministre dans un communiqué envoyé après l'entretien.

"La Belgique appelle la Russie à la désescalade militaire qui doit se traduire concrètement sur le terrain", a-t-elle dit.

La ministre a également abordé les sanctions décidées par l'Union européenne. Elle a précisé "qu'il s'agissait bien d'un premier train de sanctions qui pouvait être renforcé en fonction de l'évolution de la situation". 

"La voie de la diplomatie reste ouverte", a ajouté Sophie Wilmès. "La Belgique attend maintenant de la part de la Russie des actions plutôt que des intentions, qui viennent témoigner de son engagement sincère dans la désescalade et la recherche de solutions pacifiques aux tensions actuelles".

Conflit en Ukraine: JT spécial 24/02/2022

Sur le même sujet

"Président Poutine, au nom de l'humanité, ramenez vos troupes en Russie!"

Monde

Conflit en Ukraine : un sommet européen convoqué jeudi soir à Bruxelles, les sanctions adoptées

Monde Europe

Articles recommandés pour vous