Monde

Conflit en Ukraine : toute entrée de troupes russes en Ukraine serait une "invasion", clarifie Biden

© AFP

20 janv. 2022 à 18:30 - mise à jour 20 janv. 2022 à 20:05Temps de lecture1 min
Par Belga

Le président américain Joe Biden a assuré jeudi que toute entrée de troupes russes sur le territoire ukrainien serait considérée comme une "invasion", après avoir suscité l'indignation de Kiev en évoquant mercredi la possibilité d'une "incursion mineure" de la Russie en Ukraine.

Disant avoir été "absolument clair" avec le président russe Vladimir Poutine, le président américain a déclaré: "Si un groupe d'unités russes, quel qu'il soit, traverse la frontière de l'Ukraine, c'est une invasion." "Cela entraînera une réponse économique sévère et coordonnée dont j'ai discuté en détail avec nos alliés", a-t-il ajouté, s'adressant à la presse avant une réunion consacrée à ses projets d'infrastructures.

"Il ne doit y avoir aucun doute: si Poutine fait ce choix, la Russie le paiera très cher", a insisté le démocrate.

"Ce n'est pas le seul scénario auquel il faut se préparer. La Russie a une longue expérience de mesures d'agression qui ne sont pas l'action militaire ouverte", a-t-il précisé, évoquant de possibles "actions menées par des soldats russes ne portant pas l'uniforme russe" ou des "cyberattaques". "Nous devons être prêts à répondre également à cela de manière unie et déterminée", a-t-il encore dit.

Joe Biden a suscité une vive controverse mercredi en évoquant la possibilité d'une incursion "mineure" de la Russie en Ukraine.

"Nous voulons rappeler aux grandes puissances qu'il n'y a pas d'incursions mineures et de petites nations", a répliqué jeudi de manière cinglante le président ukrainien Volodymyr Zelensky, sur Twitter.

Sur le même sujet

"Stupid son of a bitch": Joe Biden insulte un journaliste de Fox News

Monde Amérique du Nord

Moscou dit que Washington a promis une réponse aux exigences russes "la semaine prochaine"

Monde

Articles recommandés pour vous