RTBFPasser au contenu
Rechercher

Conflit israélo-palestinien : Blinken part pour Jérusalem, Ramallah, Le Caire et Amman

Conflit israélo-palestinien – Blinken part pour Jérusalem, Ramallah, Le Caire et Amman

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a quitté lundi Washington pour se rendre à Jérusalem, à la rencontre du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à Ramallah pour s’entretenir avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, Antony Blinken Egypte et en Jordanie, a annoncé le département d’Etat.

"A la demande du président Biden, je me rends à Jérusalem, Ramallah, Le Caire et Amman pour rencontrer les parties afin de soutenir leurs efforts pour renforcer un cessez-le-feu" après le conflit meurtrier entre Israël et Gaza, a-t-il déclaré sur Twitter. "Les Etats-Unis se sont engagés dans une diplomatie active pour mettre fin aux hostilités et réduire les tensions", a-t-il ajouté.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Israël : avec seulement douze cas ces dernières 24 heures, le pays envisage de mettre fin aux restrictions sanitaires


 

"Le secrétaire d’Etat Blinken va rencontrer les dirigeants israéliens pour évoquer notre soutien inébranlable à la sécurité d’Israël. Il poursuivra les efforts de notre gouvernement pour rebâtir les liens avec les Palestiniens et leurs dirigeants ainsi que notre soutien à leur endroit, après des années durant lesquelles ils ont été délaissés", a déclaré pour sa part le président des Etats-Unis Joe Biden dans un communiqué distinct. "Et il va dialoguer avec d’autres partenaires clés de la région, notamment au sujet des efforts internationaux coordonnés pour garantir qu’une assistance immédiate parvient à Gaza de manière à profiter à ses habitants et pas au Hamas, et au sujet de la manière de réduire les risques d’une résurgence du conflit dans les mois à venir", a ajouté le dirigeant démocrate.

Blinken en visite de lundi à jeudi

Dans la foulée du cessez-le-feu entré en vigueur vendredi entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, après dix jours de bombardements et tirs de roquettes, Joe Biden et Antony Blinken ont assuré que la "solution à deux Etats", israélien et palestinien, était la seule possible. Mais leurs communiqués confirmant le voyage du secrétaire d’Etat n’y font pas référence parmi les sujets qu’il doit aborder dans la région.


►►► À lire aussi : Antony Blinken réaffirme le soutien américain à "la souveraineté, l’intégrité et l’indépendance" de l’Ukraine


Au cours de sa tournée, de lundi à jeudi, Antony Blinken va d’abord rencontrer à Jérusalem le président israélien, Benjamin Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi, selon le département d’Etat. A Ramallah, en Cisjordanie, il doit s’entretenir avec Mahmoud Abbas ainsi que son Premier ministre Mohammed Shtayyeh -- mais il ne rencontrera pas les dirigeants de Gaza, puisque les Etats-Unis considèrent le Hamas comme une organisation terroriste et n’ont donc aucun contact direct avec ses chefs. Il enchaînera avec Ramallah, Le Caire et Amman.

 

Sur le même sujet:

Israël et Hamas : Accord fragile sans vainqueur ni vaincu

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

En plein retrait américain d’Afghanistan, le secrétaire d’État américain Antony Blinken va se rendre en Inde

Monde Amérique du Nord

Conflit israélo-palestinien : l’ONU parle de possibles crimes de guerre israéliens à Gaza

Articles recommandés pour vous