Monde Moyen-Orient

Conflit israélo-palestinien : en Cisjordanie, l’armée israélienne détruit les maisons de Palestiniens accusés d’un meurtre

Image d’illustration
26 juil. 2022 à 08:13Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par K.D.

Les forces israéliennes ont démoli au bulldozer et à coups d’explosifs mardi les habitations de deux Palestiniens accusés d’avoir tué en avril un garde israélien à l’entrée d’une colonie en Cisjordanie occupée.


A lire aussi : Au fond, le "conflit" israélo-palestinien est-il vraiment… un "conflit"?


Israël, dont l’armée occupe depuis 1967 la Cisjordanie, un territoire palestinien, détruit régulièrement les maisons de Palestiniens accusés d’attaques anti-israéliennes meurtrières. Le gouvernement défend l’effet dissuasif de ces démolitions, mais les détracteurs de cette pratique la dénoncent comme relevant du châtiment collectif et affectant des familles qui se retrouvent à la rue.

Le 29 avril, le garde Vyacheslav Golev, en faction devant l’un des accès de la colonie d’Ariel dans le nord de la Cisjordanie, a été tué par balle. Les forces israéliennes ont annoncé le lendemain l’arrestation de deux Palestiniens armés accusés d’avoir mené cette attaque.

Mardi dans le village de Qarawat Bani Hassan, au nord-ouest d’Ariel, l’armée et la police aux frontières israéliennes ont détruit les logements des suspects Yehya Meri et Youssef Assi.

La maison de Yehya Meri a été rasée à coups d’explosifs, selon des journalistes de l’AFP sur place.

Celle de Youssef Assi a été détruite à l’aide de bulldozers, d’après l’agence officielle palestinienne Wafa.

"Les démolitions ont eu lieu après que le recours des familles des terroristes a été rejeté par la Cour suprême" israélienne, a indiqué l’armée. "Des centaines de Palestiniens ont provoqué des émeutes violentes" durant les opérations de démolition, a-t-elle ajouté. Ils ont "lancé des pierres, des cocktails Molotov et des pneus en feu en direction des soldats. Les forces ont riposté avec des moyens de dispersion anti-émeute".


A lire aussi : Conflit israélo-palestinien : pourquoi la situation est si tendue à Gaza ? Petit rappel historique


Il n’y a pas eu mention de blessés dans les deux camps.

Environ 475.000 Israéliens résident dans les colonies, jugées illégales par le droit international, en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens.

Sur le même sujet

Cisjordanie : un Palestinien tué par les forces israéliennes, selon le ministère palestinien

Monde Moyen-Orient

Conflit israélo-palestinien - A l'ONU, Biden plaide à nouveau en faveur d'un Etat palestinien

Monde

Articles recommandés pour vous