RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Conflit israélo-palestinien : la Maison Blanche "troublée" par les violences aux obsèques de Shireen Abu Akleh

La Maison Blanche s'est dite vendredi "profondément troublée" par les images des obsèques de la journaliste palestino-américaine Shireen Abu Akleh, marquées par une charge de la police israélienne au départ du cortège funèbre.

"Nous avons tous vu ces images, elles sont profondément troublantes", a déclaré la porte-parole Jen Psaki. "Nous déplorons l'intrusion dans ce qui aurait dû être une procession dans le calme", a-t-elle ajouté. "Nous avons demandé du respect pour la procession funèbre, les proches de la défunte et la famille dans ce contexte sensible", a poursuivi Mme Psaki, en rendant hommage à la "journaliste remarquable" tuée mercredi lors d'un raid israélien en Cisjordanie occupée.

 

Au contraire de l'Union européenne, la porte-parole de l'exécutif américain s'est gardée de dénoncer l'usage d'une force disproportionnée par les forces israéliennes lors de ces funérailles. "Quand nous disons qu'elles (ces images) sont troublantes, évidemment nous ne les justifions pas", s'est-elle bornée à dire.

L'Union européenne s'est quant à elle dite "consternée" vendredi par l'usage de la force "inutile" par les forces israéliennes lors des funérailles à Jérusalem de la journaliste palestino-américaine, tuée mercredi lors d'un raid israélien en Cisjordanie occupée.

"Consternée par la violence dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Joseph et par le niveau de force inutile exercée par la police israélienne tout au long du cortège funèbre", a tweeté la délégation de l'Union européenne auprès des Palestiniens. La police israélienne a dispersé une foule brandissant des drapeaux palestiniens à la sortie du cercueil de l'hôpital. "Un comportement aussi disproportionné ne fait qu'alimenter les tensions", d'après l'UE.

Selon le Croissant rouge palestinien, 33 personnes ont été blessées lors des funérailles, dont six ont été hospitalisées. La police israélienne a de son côté fait état de six arrestations.

Sur le même sujet

Les Palestiniens ont remis aux Américains la balle ayant tué la journaliste Abu Akleh

Monde

Tensions à Jérusalem avant la "marche des drapeaux"

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous