Regions Liège

Conflit social chez ABinBev : des huissiers au domicile des grévistes

Conflit social chez ABinBev : les huissiers sont allés au domicile des grévistes

© ERIC LALMAND - BELGA

11 sept. 2020 à 15:32 - mise à jour 11 sept. 2020 à 15:32Temps de lecture1 min
Par Anne Poncelet

Le conflit social chez ABinBev se durcit à Liège, alors que la production est à l'arrêt depuis une semaine. Des huissiers se sont présentés au domicile de travailleurs en grève pour signifier les astreintes. En l'absence des travailleurs, ce sont parfois les familles qui ont été confrontées aux huissiers. 

Pour rappel, les travailleurs ont débrayé à la suite de la détection d'un foyer de Covid au sein d'un département logistique. 10 travailleurs sont infectés. 

"Une procédure d'intimidation"

Pour l'avocat de la FGTB, Xavier Mercier, il s'agit d'une procédure d'intimidation très rare : "c'est inédit de s'en prendre directement à des travailleurs qui manifestent leur désapprobation et qui affirment leurs revendications dans le cadre d'un conflit social; c'est tout-à-fait nouveau, ça démontre le mépris de la direction par rapport aux revendications des travailleurs et c'est particulièrement inquiétant". 

"2.500 euros par fait constaté"

La procédure est pourtant légale : la mission de l'huissier est de signifier la décision du tribunal aux personnes citées. Mais la plupart du temps, l'huissier se rend sur le site de grève pour remettre l'assignation en mains propres. Ce n'était pas le cas ici. Pour Xavier Mercier, cette visite au domicile des travailleurs est  une menace directe sur les travailleurs : "Et une menace contre leur patrimoine en  particulier", poursuit l'avocat du syndicat socialiste, puisqu'il est question  d'astreintes de 2.500 euros par fait constaté, et la constatation de ces faits est sujette à caution au vu du comportement, très proactif, si je peux dire, de l'huissier." 

De son côté, la direction de l'entreprise brassicole avait dénoncé une atmosphère agressive et du sabotage. Une tentative de conciliation mardi s'est soldée par un échec. 

AB Inbev: des huissiers envoyés chez les grévistes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous