RTBFPasser au contenu
Rechercher

High tech

Connaissez-vous Honk, la nouvelle appli entre Snapchat et MSN ?

L'application Honk est pour le moment gratuite mais uniquement disponible sur les appareils iOS.
25 déc. 2020 à 15:00Temps de lecture2 min
Par RTBF Tendance avec AFP

Des messages visibles en direct alors que l’utilisateur est en train de les écrire, et une possibilité d’interpeller son interlocuteur s’il n’est pas présent devant son écran, voilà le but de cette nouvelle appli.

Les anciennes générations se rappellent certainement de la messagerie MSN et de ses "Wizz", qui permettait d’interpeller son interlocuteur s’il ne répondait pas à votre message en faisant trembler la fenêtre du chat. L’application "Honk" semble s’être inspirée de cette fonction en développant sa messagerie instantanée. L’application souhaite rendre les échanges virtuels plus interactifs et surtout plus ancrés dans le temps.

Comment Honk fonctionne ?

Après avoir créé et personnalisé son compte avec sa photo de profil, son pseudonyme, l’utilisateur peut rajouter ses amis et leur envoyer des messages. Dans la fenêtre du chat, deux bulles de conversations s’affichent sur l’écran, à l’image de celles des messages sur les iPhones mais en plus grosses. Celle du haut correspond à celle de l’interlocuteur et celle du bas concerne l’utilisateur. Ce dernier peut d’ailleurs personnaliser la couleur de ces bulles de conversation.

Cet espace est ce qui différencie "Honk" des autres applications.

Les utilisateurs peuvent voir en temps réel ce qu’écrivent leurs interlocuteurs.

Les pauses, les hésitations, les corrections… Toute l’écriture est visible en direct. Un système qui permet de se sentir plus présent dans les échanges virtuels, une manière de se sentir vraiment dans un échange presque physique. Comme sur Twitter, Honk offre une limite de 160 caractères pour converser mais nul besoin d’avoir un bouton "envoyer". Il suffit de taper sur le bouton des deux flèches pour rafraîchir la bulle de conversion et réécrire un nouveau message.

Loading...

Les effets visuels sont une partie intégrante de cette application. Avec la fonction "Magic Words", l’utilisateur peut assigner un mot à un emoji, ce qui permet d’envoyer plusieurs smileys pour remplir la fenêtre du chat en envoyant le message. L’envoi de photos est également disponible.

Visiblement destinée à la génération Z, d’après Techcrunch, il est possible de renseigner son âge exact seulement si vous avez moins de 21 ans auquel cas il vous faudra utiliser la catégorie "21 + ".

Un côté éphémère comme Snapchat

C’est d’ailleurs ce qui rapproche Honk de Snapchat dans son côté éphémère. L’application ne conserve pas l’historique des échanges, ce qui incite les utilisateurs à être encore plus attentifs aux discussions.

Pourtant, Honk permet d’attirer l’attention de son interlocuteur en envoyant un "Honk", une notification immanquable pour rejoindre la fenêtre du chat. Vous pouvez même insister en appuyant sur le bouton "Honk" pour alerter son ami si ce dernier n’a pas l’application ouverte. Des alertes nécessaires puisque Honk ne permet pas d’envoyer et de conserver des messages aux personnes hors ligne comme le permet Snapchat.

Sur le même sujet

Pourquoi l’icône de Facebook Messenger a-t-elle changé ?

High tech

Trois adolescentes inventent une nouvelle application pour venir en aide aux personnes atteintes de démence

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous