RTBFPasser au contenu

Mobilinfo

Contacts : faire attention aux cyclistes sur les pistes cyclables

Contacts

les vélos dans l'espace public

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 avr. 2022 à 09:152 min
Par Commissaire Olivier Quisquater

Le dernier numéro de notre émission "Contacts" met en avant deux situations où des cyclistes circulant sur des pistes cyclables ont été mis en danger par des autres usagers motorisés.

Dans le premier cas, un cycliste se fait couper la route alors qu’il traverse un carrefour sur une piste cyclable. La piste cyclable est bidirectionnelle, et le cycliste la remonte côté gauche. En tant qu’automobiliste, il faut se souvenir que traverser une piste cyclable ne pourra se faire qu’en ne gênant aucun cycliste et que, de plus, il faut parfois compter sur le fait que les cyclistes peuvent arriver des deux directions si la piste cyclable est bidirectionnelle.  Bien regarder est donc indispensable, ainsi qu’annoncer ses intentions, bien entendu.

 

Olivier Quisquater

Du côté du cycliste, il faut rester attentif à chaque endroit où le trafic automobile est obligé de couper la piste cyclable. Le fait de bénéficier de la priorité ne protège malheureusement pas de tout risque de se faire couper la route par un conducteur inattentif. Et comme le cycliste n’a pas de carrosserie, il lui faut être d’office très prudent pour son propre bien.

L’autre situation met en scène un cycliste qui roule sur une piste cyclable en agglomération. Un camion passe à ses côtés un peu avant un carrefour avec feux, et on voit bien que le camion frôle le cycliste. La piste cyclable est relativement étroite et la route également. Mais ce n’est pas une excuse, car le code de la route indique clairement qu’un conducteur doit laisser une distance latérale d'au moins un mètre entre son véhicule et le cycliste ou le conducteur de cyclomoteur à deux roues.

Cette distance est portée à 1m50 hors agglomération. Même si le cycliste est sur une piste cyclable et non sur la chaussée, cette distance doit être respectée, car cette règle de comportement  est générale, et ne vise pas que le dépassement de vélos circulant sur la chaussée.  Le camionneur aurait dû s’écarter davantage, dans la mesure du possible, ou sinon, patienter. De plus, dans le cas de la vidéo, le camion est aussitôt ralenti par la circulation. Le camionneur a donc frôlé le cycliste pour rien, car celui-ci va rapidement se retrouver devant le camion.

Cette distance latérale minimale est vraiment une chose importante pour les cyclistes et cyclomotoristes. Le déplacement d’air d’un véhicule qui passe trop près peut déséquilibrer un deux roues.  Et ça fait de toute façon très peur au cycliste ou au cyclomotoriste de se faire frôler par un gros véhicule plus rapide.

Sur le même sujet

28 juin 2022 à 16:45
3 min
11 mai 2022 à 11:55
1 min

Articles recommandés pour vous