RTBFPasser au contenu

Mobilinfo

Contacts : Le dépassement, une manœuvre risquée

Contacts

Panel de la route, dépassement dangereux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 mai 2022 à 10:412 min
Par Commissaire Olivier Quisquater

Dans ce nouveau Contacts, on examine deux situations de dépassements interdits, et dangereux.

Dans le premier cas, un automobiliste a visiblement entamé un dépassement sur une route secondaire sans être certain de pouvoir l’achever en toute sécurité pour lui et les autres usagers. L’accident est évité de peu ! Il est bon de se souvenir que même s’il n’y a pas une ligne blanche continue entre les deux sens de circulation ou un signal d’interdiction de dépassement, ce n’est pas pour autant qu’un dépassement est autorisé.

On rappelle que pour effectuer un dépassement par la gauche, tout conducteur doit s'assurer qu'il peut le faire sans danger et notamment:

  • a) que la voie est libre sur une distance suffisante pour éviter tout risque d'accident;
  • b) qu'aucun conducteur qui le suit n'a commencé un dépassement;
  • c) qu'il a la possibilité de reprendre sa place à droite sans gêner les autres conducteurs;
  • d) qu'il a la possibilité d'effectuer le dépassement en un temps très court.

Les points a et c ne sont pas respecté par le conducteur qui dépasse dans la vidéo. Sans compte l’absence des clignotants pour se rabattre, car bien entendu,  il faut aussi indiquer suffisamment à temps ses intentions au moyen des feux indicateurs de direction, ou un geste du bras pour les véhicules qui n’en sont pas pourvus.

Sans compter qu’il est aussi précisé dans le code de la route qu’on ne peut dépasser à l'approche du sommet d'une côte et dans les virages, lorsque la visibilité est insuffisante. Or, ici, le dépassement à lieu dans une courbe, où la visibilité n’était certainement pas optimale. Dépasser sans bien voir, c’est jouer à la roulette russe avec la vie d’autrui et la sienne.

 

© Tous droits réservés

Dans l’autre vidéo analysée, on a deux véhicules qui dépassent en trombe par la droite dans un bretelle de sortie d’autoroute, en empruntant la bande d’arrêt d’urgence. La bretelle n’est pas encombrée, la circulation est fluide. On a ici affaire à des conducteurs pressés qui sous-estiment les risques de leur comportement. Tout d’abord, comme un dépassement par la droite n’est autorisé que dans des circonstances très précises, en dehors de ces circonstances, ça peut surprendre le conducteur qui se fait ainsi dépasser et qui ne s’attend pas à cela. Ensuite, ils se rabattent brusquement entre le véhicule dépassé et la fin de la bretelle, faisant ce qu’on appelle communément une queue de poisson, et obligeant à un freinage brusque. Enfin, bien entendu, la bande d’arrêt d’urgence n’est pas une voie de circulation pour gens pressés…mais vous le savez déjà tous !

Articles recommandés pour vous