RTBFPasser au contenu

Mobilinfo

Contacts : un mot sur les véhicules exceptionnels et les trottinettes

Contacts

Panel de la route, les véhicules spéciaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 mai 2022 à 10:462 min
Par Commissaire Olivier Quisquater

Dans ce nouveau Contacts, on analyse deux situations tirées du réel.

Tout d’abord, un convoi exceptionnel qui franchit un rond-point. Dans la vidéo, on voit que le véhicule d’escorte civil se met en travers du rond-point, prudemment, pour empêcher le trafic qui circule déjà sur le rond-point de continuer sa route. Il fait ça le temps de laisser passer le véhicule exceptionnel qu’il accompagne.

La question se posait donc de savoir ce que peuvent faire les véhicules d’escorte non policiers dans les carrefours pour faciliter le trajet des véhicules escortés. La réponse est assez simple : ils peuvent bloquer le trafic dans les carrefours sans feux de circulation. Et s’il y a des feux, ils peuvent entrer à la phase verte mais continuer le blocage à la phase rouge dans sens suivi le temps que le convoi soit passé. Par rapport, par exemple, aux capitaines de route cyclistes ou motards, ils ont donc une compétence plus importante pour bloquer le trafic, puisqu’en aucun cas, les capitaines de route de groupes de cyclistes ou de motards ne peuvent intervenir dans les carrefours avec feux. Mais par rapport aux escortes de police, leur compétence est moindre, puisqu’ils doivent attendre le passage au vert pour s’engager dans le carrefour avec feux.

Dans tous les cas, si vous voyez un véhicule d’escorte avec ses feux orange clignotants se placer sur votre route, il est essentiel de le laisser faire son travail en toute sécurité et de respecter les indications données.

 

Contacts

Dans l’autre vidéo, un utilisateur de trottinette remonte une piste cyclable unidirectionnelle dans le mauvais sens. La situation crée un danger pour ceux qui vont dans le bon sens, mais aussi pour cet usager également. Et pas seulement parce qu’il pourrait heurter quelqu’un qui circule dans le bon sens, mais aussi parce que d’autres usagers qui pourraient couper la piste cyclable à un moment donné pourraient ne pas regarder dans son sens à lui. Pensons par exemple à un piéton qui voudrait traverser, et qui va prioritairement regarder la présence de cyclistes circulant dans le bon sens. Ou à un automobiliste qui doit entrer ou sortir d’une propriété privée qui est longée par la piste cyclable, et qui lui aussi aura tout d’abord son regard qui porte sur les cyclistes dans le bon sens.

Vous aurez remarqué que par facilité, nous parlons de " cyclistes ", mais souvenez-vous que les utilisateurs d’engins de déplacements tels que les trottinettes ou les rollers sont assimilés à des cyclistes quand ils circulent plus vite qu’à l’allure du pas. Il est donc obligatoire pour eux d’utiliser les pistes cyclables quand il y en a. Mais dans le bon sens, bien entendu…

Articles recommandés pour vous