Serie A - Football

Conte en conflit avec l'Inter, Lukaku va-t-il changer de coach ?

Antonio Conte

© MARCO BERTORELLO - AFP

03 août 2020 à 07:20 - mise à jour 03 août 2020 à 07:20Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

En battant l’Atalanta samedi soir lors de la dernière journée de Serie A, l’Inter s’est assuré de terminer à la deuxième place du championnat derrière la Juventus. L’équipe de Romelu Lukaku a même échoué à un seul point des Turinois, en perte de vitesse en cette fin de saison. 

De quoi nourrir des regrets certes mais surtout de quoi être fier aussi pour des 'Nerazzurri' qui après des années compliquées peuvent à nouveau dire leur mot pour le titre.

Samedi, les dirigeants interistes se félicitaient donc de l’issue de cette saison… ce qui a eu le don d’irriter le coach Antonio Conte. Au micro de Sky Sport Italie, l’entraîneur italien a attaqué les dirigeants de front.

"Ce ne fut pas une année facile pour nous. Ce que nous avons réalisé, nous le devons aux joueurs, à ce groupe. C’est eux qui ont mérité cela et personne d’autre. Pourtant, leur travail n’a pas été valorisé. Les joueurs et moi-même avons reçu très peu de protection de la part du club quand on nous a critiqués. Quand on veut gagner des trophées, il faut être fort sur le terrain mais également en dehors. Les gens qui nous entourent doivent être présents tout le temps. Dans les moments positifs comme dans les moments négatifs. Et ça, c’est quelque chose qui n’est pas arrivé ici."

Le coup de gueule de Conte devant les caméras ne s’est pas arrêté là. "J’ai vu des gens qui "montaient sur le char des vainqueurs", ça m’a dérangé parce que quand il fallait recevoir de la m****, nous étions seuls avec les joueurs. J’ai une vision de ce qu’il faut faire pour gagner contrairement à d’autres. Je vois le parcours qu’il nous reste, il faut voir si l’envie de le faire ensemble est là."

Ces déclarations fortes ont évidemment fait couler beaucoup d’encre au-delà des Alpes. La déchirure entre Conte et ses dirigeants est incontestable. De là à considérer la rupture comme inévitable ? Pas encore. Conte doit encore disputer l’Europa League avant de terminer sa saison. Son contrat à 12 millions d’euros rend également difficile un éventuel licenciement.

Ce conflit interne n’est en tout cas pas une bonne nouvelle pour le groupe des joueurs qui vont devoir gérer la pression. Auteur de sa meilleure saison sur le plan offensif avec 29 buts toutes compétitions confondues, Romelu Lukaku verrait d’un très mauvais œil le départ d’un entraîneur qui le considère au centre du projet. Avec 47 matches à son actif, le Diable rouge a joué pratiquement toutes les rencontres malgré quelques pépins physiques.

En attendant de connaître les décisions internes du club, les médias italiens évoquent déjà le nom d’un possible successeur de Conte. L’ancien entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegri serait le premier choix de la direction pour poursuivre le projet entrepris par Conte.

Articles recommandés pour vous