Icône représentant un article video.

Vidéo

Convivialité et partage au menu de “Kom à la maison”, le premier resto participatif et solidaire belge

"KOM à la maison", un resto solidaire et participatif

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un joyeux bordel. C’est l’impression que nous avons eue en passant la matinée chez “KOM à la maison” à Etterbeek. Rencontre avec ceux qui ont rendu possible un projet qui peut sembler utopique de prime abord. 

“Ici, tout le monde est le bienvenu”, nous lance d’emblée Alix, l’une des conceptrices du projet. Un esprit convivial qui se ressent dès que vous passez la porte de ce restaurant pas comme les autres. Et ce ne sont pas les bénévoles Mirana, Sabira et les autres qui vous diront le contraire. Certains s’activent pour préparer le menu du jour, d’autres papotent en prenant un café pendant qu’un troisième groupe s’attelle à la vaisselle. Dans les assiettes : du végétarien, des produits 100% locaux, des invendus aussi : les fameux légumes moches. 

Mais Kom à la maison, c’est aussi un restaurant solidaire qui pratique le tarif libre. “Chacun met ce qu’il veut en fonction de ses moyens. Certains ne mettent qu’un euro. D’autres quinze. Et cela permet de payer le repas de son voisin de table.”  

Ancienne journaliste, Alix voulait donner un nouveau sens à sa vie professionnelle. Alors, elle a tout arrêté pour se lancer dans ce projet. “C’est vital de manger, et de bien manger. Mais c’est aussi vital de se sentir ancré dans une communauté, d’avoir des amis.” Une initiative qui recrée du lien social entre ces voisins et où l’on tente de lutter contre la logique du chacun chez soi, dans un monde où le COVID a pu faire des dégâts.  

Sur le même sujet

L'allaitement en public : ça vous dérange ?

C'est vous qui le dites

"Tram Experience" : on a testé pour vous cette expérience gastronomique insolite à Bruxelles

Le 6/8

Articles recommandés pour vous