Coronavirus

Convois dits "de la liberté" au Canada : la police lance son intervention contre les manifestants

Des policiers escortent un manifestant arrêté jusqu'à une voiture de police lors d'une manifestation sur les règles de santé en cas de pandémie et le gouvernement Trudeau à Ottawa, au Canada, le 17 février 2022.

© Belgaimage

18 févr. 2022 à 15:02Temps de lecture1 min
Par Belga

La police canadienne a lancé vendredi une opération d'envergure pour débloquer les rues du centre d'Ottawa paralysées depuis bientôt trois semaines par un mouvement d'opposants aux mesures sanitaires, contraignant le Parlement canadien à rester exceptionnellement fermé.

Les policiers, qui se sont déployés en masse dans les rues de la capitale fédérale, ont commencé vendredi après 08H00 (14H00 HB) à procéder à des arrestations, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Dans un tweet, la police conseillait de nouveau "aux manifestants de partir immédiatement" et leur demandait de rester "pacifiques".

La police "tient à vous aviser qu'en vertu des lois provinciales et fédérales, vous vous exposez à de graves sanctions si vous ne cessez pas vos activités illégales et ne retirez pas immédiatement vos véhicules et vos biens de tous les sites de manifestations illégales" a-t-elle encore précisé.

La veille, pour la première fois, la police s'était déployée en masse dans le centre-ville et y a érigé un périmètre de sécurité plaçant une centaine de barrages pour contrôler les entrées dans la zone.

Sur le même sujet

Le gouvernement canadien a bien gelé des comptes bancaires liés aux blocages du convoi dit "de la liberté"

Faky

Canada : plusieurs meneurs des "convois de la liberté" arrêtés

Monde

Articles recommandés pour vous