RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cook As You Are : Des Boulettes !

Cook As You Are :
01 oct. 2020 à 09:45Temps de lecture2 min
Par Carlo de Pascale

Un sujet souvent traité, jamais épuisé, car le monde entier aime la boulette ! Et puis, dans notre société des internets où l’on est inondé de sujets contradictoires, clivants, de prises de position agressives et d’invectives, la boulette est consensuelle, enfin, elle est consensuelle à condition de ne pas trop parler de boulettes de viande, car la viande n’est plus consensuelle, mais nos auditeurs, souvent, aiment ça, et moi aussi, donc nous prendrons des risques !

La boulette a son théoricien, son docteur de troisième cycle, c’est un belge qui a pris le passeport français, il s’appelle Pierre-Brice Lebrun et il a écrit un traité de la boulette. Pierre-Brice a montré que la boulette est mondiale, qu’elle est toujours ronde, même si parfois on l’aplatit et qu’en effet, elle n’est pas toujours à base de viande. Ce n’est pas la première fois que je cause " boulettes " dans le poste, donc j’ai prévu aujourd’hui une évocation d’une sélection de boulettes spéciale Classic 21, subjective et incomplète !

Je commence par une " sans viande " que j’aime bien, le falafel. Cette boulette, un peu plate mais boulette quand même est un mélange de pois chiches concassés, d’herbes et de cumin et se mange noyée sous le tahini (crème de sésame) au citron. Inconnue ou presque il y a vingt ans, elle est partout, y compris au rayon pas viande du rayon viande, souvent elle n’a pas beaucoup de goût, mais chez les bons restaurateurs syriens ou libanais, c’est un bonheur, et maison, ce n’est pas si difficile !

Puisque je suis au Moyen-Orient, j’y reste, car il y a une boulette qui pose question, le kefta. Tous les keftas ne sont pas des boulettes, mais certaines le sont, là aussi, même si on les aplatit. Je vous invite à explorer des snacks à kefta minimalistes du bas de Schaerbeek où on vous fait des sandwichs kefta – bon d’accord, le pain baguette blanc industriel, bof – avec juste quelques poivrons verts et c’est délicieux ! Ne soyez pas trop regardants par rapport à vos exigences habituelles, on va dire ça comme ça.

Le boulet est une boulette, même s’il est interdit de le nommer ainsi, et il est une grosse boulette un peu comme la fricadelle qui est aussi une boulette, mais grosse aussi. Dans notre patrimoine belgo-belge, le boulet est pour moi loin devant la boulette sauce tomate plus bruxelloise, souvent fade et acide du côté de la sauce. Le boulet, donc le subtil assemblage de viande bien assaisonnée, sauce sucrée et " umami " à la fois, frites et mayonnaise forme un combo qui n’est pas loin du nirvana et devrait être une fois pour toutes ajouté au patrimoine immatériel de l’humanité.

Je termine par une curiosité : les " mondeghili ", c’est du milanais, mais qui viendrait de l’espagnol " albondigas ", boulettes. Des boulettes – comme souvent en Italie – faite avec des restes de pot-au-feu (ou plutôt " bollito ") du persil, du parmesan, des œufs, de la mortadelle, le tout dans la chapelure et le beurre mousseux ! Faut d’abord faire un petit pot-au-feu !

Pierre-Brice Lebrun : '' Petit Traité de la Boulette '' - Editions Le Sureau

Emirdağ Köftecisi - Place Liedts 20, 1030 Schaerbeek

Sur le même sujet

Cook As You Are : Une Côte à l’Os au Barbecue

Cook As You Are : Les Jeunes Légumes Primeurs

Articles recommandés pour vous