RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cook As You Are : Flower Focaccia Power !

Cook As You Are
08 mai 2020 à 09:10Temps de lecture3 min
Par Carlo de Pascale

Je n’ai pas forcément l’habitude d’aller chercher l’inspiration sur les profils Instagram d’influenceuses-influenceurs, mais quand une tendance évoque mes passions gustatives, je peux me transformer en groupie ! Il faut aussi reconnaître, qu’en cette période de confinement, Instagram est devenu un lieu d’échanges culinaires assez magiques, même si très centré " banana bread " et " cookies ", selon notre consœur Elisabeth Debourse de la newsletter Mordant. Et il y a une tendance à la fois belle et gourmande qui a émergé depuis février, c’est la " gardenscape focaccia ".

Les " cookies ", je vous en parlerai peut-être bientôt (on peut faire des choses très transgressives avec du " peanut butter "), le " banana bread " me déprime autant qu’une promenade à la mer du nord sans croquettes aux crevettes, donc, non !

On rappelle que la focaccia est un pain plat, normalement réalisé à la levure plutôt qu’au levain, typique de Ligurie et Toscane (où on l’appelle " schiacciata ") mais que l’on trouve également en Provence sous le nom de fougasse. On la repère également dans le sud de l’Italie où elle est à base de farine de blé dur. Elle existe en d’infinies variétés ; parfois fines et croquantes et pouvant se rapprocher d’une " pizza blanche ", les versions les plus courantes sont moelleuses, avec de l’huile d’olive dans la pâte, de l’huile d’olive sur la focaccia ; bref, beaucoup d’huile, pour beaucoup de goût. A la différence du pain et de la pizza, la cuisson se fait à température modérée (160 à 180°) pour obtenir une croûte assez peu colorée et un vrai moelleux. Donnez-moi une focaccia et de la mortadelle et je troque volontiers ce mets rural contre un dîner étoilé !

Focaccia, on a compris, mais " gardenscape " ?

Voilà une tendance qui consiste à décorer sa focaccia de légumes en créant des motifs floraux, voire carrément avec des fleurs, qui essaime gentiment sur Instagram et que même le New York Times a adoubée en écrivant le 24 avril que as pandemic activities on social media go, this one might just be the prettiest.

cook as you are
cook as you are

On a compris le principe, mais on la fait comment cette focaccia ?

Voici ma recette (à levée lente, 24 heures, mais c’est meilleur et plus digeste). Au niveau de la déco, je vous laisse improviser !

500 g de farine blanche bio de qualité -7 g de levure sèche-10g de sel-10 g de sucre-400 ml d’eau-15 cl d’huile d’olive Fleur de sel. Légumes et fleurs pour la déco (poivrons, tomates, fleurs de saison, herbes…)

Dissoudre la levure dans l’eau tiède avec le sucre. Fouetter jusqu’à parfaite dissolution de la levure.
Incorporer 8 cl d’huile d’olive à la farine avec les doigts jusqu’à obtention d’une texture sablonneuse.
Faire un puits dans la farine et ajouter le mélange eau-levure. Mélanger le tout jusqu’à obtention d’une pâte homogène en pétrissant la pâte énergiquement mais pas longtemps. Ajouter le sel pendant ce premier pétrissage.

Déposer dans un bol fariné, couvrir et laisser lever trois heures.

Dégazer (pétrir pour laisser échapper le gaz de fermentation, " rabattre " (plier plusieurs fois la pâte sur elle-même) et continuer la levée au froid pendant une nuit.

Le matin, dégazer et rabattre, laisser lever encore trois heures.

Dégazer à nouveau, puis abaisser la pâte sur une platine enduite d’huile d’olive.

Laisser lever à nouveau dans la platine au moins une heure trente.

Préchauffer le four, chaleur tournante à 160°

C’est le moment d’être inspiré pour la déco, puis d’arroser d’huile d’olive et de fleur de sel.

Enfourner 45 à 55 minutes à 160°.

Deux fois pendant la cuisson, faire un petit " pschitt " d’eau à la surface de la " focaccia ". (ou au pinceau)

Laisser reposer et refroidir avant de la manger telle quelle ou farcie de charcuteries italiennes (de qualité, sinon c’est gâché) et autres merveilles.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous