RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cook As You Are : Salade de Patates, oh oui !

17 juin 2021 à 09:45Temps de lecture2 min
Par Carlo Di Pascale

La salade de pommes de terre, c’est magique, carrément. Plat unique – à condition de la charger en cervelas – accompagnement idéal du barbecue, car sans barbecue, la Belgique disparaîtrait, ou encore, choix obligé de n’importe quel buffet de l’été.

Le " conseil culinaire " le plus important que je puisse vous donner, c’est, pour la salade de pommes de terre, de cuire les patates avec la peau, de les éplucher à chaud (vos doigts s’en souviendront) et de les assaisonner déjà de vinaigre, à chaud.

Le vinaigre va tout doucement pénétrer la patate en surface et lui donner du goût, bien plus que si on cuit des patates pelées en morceaux à l’eau, que l’on assaisonnerait ensuite à froid.

C’est d’ailleurs souvent la différence entre la salade de pommes de terre maison et celle du buffet " all in " où qu’il soit !

J’aime une simple salade de pommes de terre au cresson, assaisonnée (après avoir pré-assaisonné les pâtes chaudes au vinaigre) avec une vinaigrette aux noix concassées (moutarde, vinaigre, noix, échalote), du jambon cru séché au four et concassé au couteau, et bien entendu, du cresson.

Pour plus de consistance, comme dit plus haut, on remplacera le jambon par des cubes d’un bon cervelas artisanal, ou d’un saucisson de Lyon (poché au préalable) voire encore d’une saucisse de Morteau.

Qui dit salade de pommes de terre, dit aussi " kartoffelnsalat ", la version allemande. Ici aussi, une infinité de versions existent, mais la plus classique semble bien être celle où l’on assaisonne les pommes de terre (toujours cuites avec la peau et épluchées à chaud) avec un bouillon de viande tiède. On prépare d’abord une vinaigrette avec huile végétale, moutarde, vinaigre, oignon rouge, persil, ciboulette, on délaye au bouillon tiède, et on ajoute ensuite les patates tranchées ou en cubes, on mélange et on laisse reposer.

Je m’en voudrais de ne pas mentionner l’"insalata russa " de ma Nonna napolitaine (il faut toujours caser sa grand-mère dans une chronique culinaire). La salade russe, ou salade piémontaise en France, est une vraie bizarrerie presque universelle née apparemment au XIX°. On la retrouve sous différentes formes dans toute l’Europe (notamment à Malmedy !), avec patates, toujours, mais aussi avec ou sans betteraves, avec ou sans hareng, avec ou sans mayonnaise. La version la plus courante en Italie prévoit des carottes, des petits pois (et des pommes de terre, bien sûr) et de la mayonnaise.

Ma Nonna faisait bouillir des pommes de terre, les coupait en très petits cubes, coupait également en très petits cubes des légumes au vinaigre (" giardiniera ") et mélangeait le tout dans une mayonnaise à l’huile d’olive. La salade était ensuite moulée, recouverte d’un glaçage de mayo, de tranches d’œufs durs, et de poivrons ou de légumes au vinaigre pour la déco.

Sur le même sujet

Cook As You Are : La Truffe Noire et les Pâtes, le Secret de Silvio

Cook As You Are : Le Poulet à la Kiev

Articles recommandés pour vous