RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jam

Core Festival : Les premiers noms du nouveau festival bruxellois sont connus

22 févr. 2022 à 10:15Temps de lecture1 min
Par Rémy Nakhla

Un nouveau festival qui voit le jour est toujours une bonne nouvelle surtout en ce moment. Là ce sont deux énormes machines du paysage musical belge qui s'associent pour créer le Core Festival. Rock Werchter et Tomorrowland ont unis leurs forces au pied de l'Atomium, dans le parc d'Osseghem pour proposer une toute nouvelle expérience les 27 et 28 mai prochains.

Les premiers noms sont connus et très prometteurs. La line-up est emmenée entre-autres par l'iconique rappeur Action Bronson, le show de Paul Kalkbrenner ou l'orchestre de Meute mais la découverte d'artistes y aura aussi bien sa place.

Loading...

Dans le paradoxe de la pleine nature au cœur de Bruxelles, le Core Festival nous promet une plongée dans un univers à part composé d’art, d’installations lumineuses immersives et de quatre scènes pour un festival aux accents techno, house, hip-hop et soul. Le tout pour une capacité de 25 000 festivaliers par jour.

Du coté de la scène outdoor principale nommée "Ardo", la scène britannique sera particulièrement bien représentée avec le show jazz d’Ezra Collective, l’univers à la fois RNB et grime de Stormzy ou la house millimétrée de Jamie XX. Il faudra donner une attention toute particulière aux Suédois de Little Dragon et leurs notes de dream pop. On pourra aussi applaudir l’artiste Belge que l’on vous faisait découvrir il y a quelques mois chez Jam, Sylvie Kreusch et sa voix immanquable, elle défendra son nouvel album "Montbray".

 

 

L'autre scène extérieure, "Altverda", accueillera notamment la prestation que l'on attend impatiemment du producteur Ross From Friends pour découvrir en dj-set les morceaux du nouvel album "Tread". Il partagera l'endroit avec Nina Kravitz, le dj Belge Cellini ou encore Dj Harvey.

Coté intérieur, le festival mise notamment sur les sons très planants de Caribou, de Mura Masa ou encore de The Blaze et la disco-house du Hollandais Fatima Yamaha pour sa scène "Endoma". La plus petite des scènes, "Orlo", mettera elle la part belle à quelques artistes que l'on aime beaucoup chez Jam comme l'une des figures montante de la scène électro underground belge, l'Anversoise Bibi Seck et ses beats groovy ou encore le Français Agoria.

Loading...

Sur le même sujet

Bambara passe de la noirceur à l’amour avec leur mini-album, "Love On My Mind"

Jam

Articles recommandés pour vous