Monde

Corée du Nord : Kim Jong Un se dit "prêt à déployer" des armes nucléaires

Corée du Nord : Kim Jong Un se dit "prêt à déployer" des armes nucléaires

© Belga

28 juil. 2022 à 07:46Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alice Dulczewski

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré que son pays était "prêt à déployer" sa force de dissuasion nucléaire en cas d'affrontement militaire futur avec les États-Unis et la Corée du Sud, ont rapporté jeudi les médias officiels.

"La force de dissuasion nucléaire de notre pays est également prête à mobiliser sa puissance absolue de manière fiable, précise et rapide, conformément à sa mission", a déclaré Kim Jong Un dans un discours prononcé mercredi, selon l'agence officielle Korean Central News Agency de Pyongyang.

Riposte "rapide"

Les forces armées du pays sont "parfaitement préparées" à "faire face à tout affrontement militaire avec les États-Unis", a-t-il ajouté, s'exprimant devant des vétérans de la guerre de Corée de 1950-1953 à l'occasion des célébrations du "Jour de victoire" marquant l'armistice.

En juin, les États-Unis et la Corée du Sud ont menacé d'une riposte "rapide" avec plus de sanctions et même une révision de la "posture militaire" américaine en cas d'un nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord.

Kim Jong Un a également critiqué le nouveau président conservateur sud-coréen Yoon Suk-yeol, qui a pris ses fonctions en mai et a promis de se montrer plus ferme à l'égard de son voisin du nord. "Parler d'une action militaire contre notre nation, qui possède des armes absolues qu'ils craignent le plus, est absurde et constitue une action autodestructrice très dangereuse", a déclaré Kim Jong Un à propos du gouvernement de Yoon Suk-yeol, qu'il a qualifié de groupe de "gangsters".

"Une si dangereuse tentative serait immédiatement punie par notre puissante force et le gouvernement de Yoon Suk Yeol et son armée seraient anéantis", a-t-il menacé. 

Sur le même sujet

La Corée du Nord diffuse pour la première fois des photos d'une fille de Kim Jong-un

Monde Asie

Corée du Nord : Pyongyang a tiré son septième missile balistique en deux semaines

Monde

Articles recommandés pour vous