Coronavirus au Liban : des reconfinements provisoires après une hausse des cas

Le Liban sera à nouveau confiné du jeudi 30 juillet au lundi 3 août et du 6 au 10 août.

Le gouvernement libanais a décrété ce mardi deux reconfinements provisoires de cinq jours à partir du 30 juillet en raison d'une nouvelle hausse des contaminations de coronavirus qui menace de submerger le système sanitaire d'un pays en plein marasme économique.

Après un confinement de plus de trois mois, le Liban s'était déconfiné début juillet et avait rouvert son aéroport, mais les nouveaux cas enregistrés chaque jour sont depuis repartis à la hausse: samedi, 175 nouveaux cas ont été enregistrés, un record depuis l'apparition de la maladie Covid-19 au Liban en février.

Un reconfinement en deux phases

Le Liban, qui compte environ six millions d'habitants, a recensé jusqu'ici 3.879 cas de contamination au nouveau coronavirus, dont 51 décès. Le gouvernement libanais a donc ordonné le reconfinement du pays pendant cinq jours entre jeudi 30 juillet et lundi 3 août -période qui coïncide avec les vacances de l'Aïd al-Adha-, a déclaré mardi la ministre de l'Information Manal Abdel Samad à l'issue d'une réunion du cabinet.

Le confinement sera ensuite partiellement levé les 4 et 5 août. Les boîtes de nuit, les bars, les piscines couvertes et les parcs publics resteront fermés, mais restaurants et cafés seront autorisés à rouvrir à 50% de leur capacité.

S'ensuivra un nouveau confinement total de cinq jours, entre le 6 et le 10 août, à l'issue duquel les autorités réévalueront la nécessité de mettre en place des mesures plus strictes.

La situation au Liban :

Loading...

Articles recommandés pour vous