Regions Namur

Coronavirus – de nouvelles restrictions à Namur, pas de stage pour les plus de 12 ans

Coronavirus – de nouvelles restrictions à Namur, pas de stage pour les plus de 12 ans

© Google maps

28 oct. 2020 à 08:41Temps de lecture1 min
Par A. Stas

Après le fédéral, les régions et les gouverneurs, c’est au tour des bourgmestres d’annoncer de nouvelles mesures restrictives pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. A Namur, le bourgmestre Maxime Prévot a essentiellement ciblé les plus de 12 ans. Pas de stage, de plaine de vacances, ni de réunion des mouvements de jeunesse pour les plus de douze ans à partir d’aujourd’hui, mercredi, et jusqu’au moins au 15 novembre inclus. Les plus de 12 ans n’ont également plus de cours en présentiel à l’Ecole des Beaux-Arts et au Conservatoire, une interdiction qui courre jusqu’au 12 novembre.

Pour les plus jeunes, rien ne change, que ce soit pour le sport ou d’autres loisirs. L’enseignement maternel et primaire se poursuit également. Du moins, quand l’établissement a encore les forces vives nécessaires pour maintenir ses portes ouvertes.

Le bourgmestre a également dépeint un bilan alarmant de la situation des hôpitaux namurois : explosions des hospitalisations, personnel à bout, malade ou en quarantaine. Les hôpitaux namurois ont décidé de ne plus accepter aucun patient à partir de lundi excepté les urgences. Le bourgmestre demande l’aide de l’armée, pour que sa composante médicale vienne renforcer le milieu hospitalier et les homes. La situation dans l’abri de nuit et de jour est également compliquée. Le nombre de personnes précarisées qui peut être accueilli est réduit faute de personnel. Le bourgmestre lance un appel aux personnes qualifiées dans l’accompagnement de SDF, assistants sociaux ou d’éducateurs.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous