Coronavirus : des messages à la frontière néerlandaise pour éviter les déplacements non-essentiels

Des messages à la frontière néerlandaise pour éviter les déplacements non-essentiels

© Belga

12 nov. 2020 à 15:44 - mise à jour 12 nov. 2020 à 15:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Neuf remorques affichant en néerlandais "Traverser la frontière ? Seulement pour les déplacements essentiels ! C’est comme ça que nous nous protégeons les uns les autres" ("De grens over ? Alleen noodzakelijke reizen ! Zo beschermen we elkaar") sont positionnées depuis cette semaine aux postes frontières de Maastricht, Lanaken et Riemst.

Les remorques ont été placées à l’initiative des bourgmestres des trois communes frontalières et sont destinées à signaler aux navetteurs qu’un déplacement non-essentiel au-delà de la frontière n’est pas autorisé actuellement en raison de la crise sanitaire. "Bien que les gens adhèrent généralement bien aux mesures pour limiter la propagation du coronavirus, nous voyons encore des mouvements frontaliers et nous nous demandons s’ils sont nécessaires.


►►► A lire aussi : Qu’est-ce qui a réellement permis de ralentir la seconde vague de coronavirus en Belgique ?


Ces panneaux sont un avertissement supplémentaire", déclare la bourgmestre de Maastricht, Annemarie Penn-te Strake. Sont considérés comme nécessaires les déplacements professionnels, pour les études, pour les soins médicaux, pour les visites familiales ou encore pour des funérailles.

Journal télévisé 09/11/2020

Le Luxembourg, tout comme les Pays-Bas, attirent des Belges pour des déplacements non essentiels comme aller au restaurant ou faire les magasins.

Grand-Duché du Luxembourg : magasins et restaurants attirent les belges

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous