Cyclisme

Coronavirus : Education First veut se retirer de Milan-Sanremo et des Strade

Image d'illustration

© YUZURU SUNADA - BELGA

04 mars 2020 à 07:53Temps de lecture2 min
Par Maxime Berger

La tenue de trois courses cyclistes italiennes, à savoir les Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan-Sanremo, a été confirmée en début de semaine. Celles-ci étaient menacées d’annulation suite à l’émergence du Coronavirus.

Ce mercredi, on apprend que l’équipe EF Pro Cycling a demandé à l’UCI à pouvoir se retirer des trois courses susmentionnées. Le team cycliste est préoccupé par la situation et a ainsi pris cette décision. Education First s’appuie sur plusieurs recommandations du gouvernement et de services américains.

"Nous pensons qu’il est préférable de suivre les conseils et de faire tous les efforts pour garder notre personnel et nos coureurs en bonne santé", a notamment précisé EF Pro Cycling dans son courrier, d’après le Wall Street Journal.

L'équipe CCC, de son côté, devait normalement s'envoler pour l'Italie ce mercredi, mais elle a décidé de reporter son départ d'un jour. Leur reconnaissance de jeudi est donc annulée. "Nous garderons nos coureurs à la maison un jour supplémentaire", a déclaré Phoebe Haymes, l'attachée de presse de la CCC. "Nous attendons les nouvelles et les développements ultérieurs".


Lire aussi : Quels sont les événements sportifs annulés ou reportés. 


 

Patrick Lefevere fait arrêter ses véhicules

Les Strade Bianche sont programmées samedi. Les bus, les camions avec le matériel ainsi que les voitures d'équipes partent plus tôt pour l'Italie. "Je ne peux pas en dire beaucoup", a déclaré Lefevere. "Nous n'en savons pas plus que vous. J'ai déjà fait arrêter mes deux véhicules à Reims. Le reste attend dans le service-course à Waregem. Nous attendons maintenant de nouvelles informations pour ces courses."

L'équipe Jumbo-Visma de Wout van Aert attend également des nouvelles. "Nous sommes toujours à l'arrêt, aux Pays-Bas, et nous n'avons pas encore laissé partir ni le bus ni le camion. Nous attendons des informations officielles, espérons qu'elles tombent dans la matinée ou dans la journée", indique le porte-parole Ard Bierens. "On ne peut plus attendre."

Circus-Wanty Gobert est déjà parti mardi soir. "Notre camion et notre bus sont en route", a expliqué le directeur sportif Hilaire Van der Schueren. "Les voitures aussi ont démarré. Les coureurs s'envolent aujourd'hui, demain (jeudi) une reconnaissance des routes de gravier est prévue car c'est notre première participation. C'est ennuyeux de ne pas savoir grand chose, mais nous ne pouvions pas attendre plus longtemps."

Coronavirus vs grippe saisonnière

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous