Coronavirus en Allemagne : l'augmentation des cas dans le pays source de "grandes inquiétudes"

Lothar Wieler, de l'institut Robert Koch, ce 28 juillet, et drapeau allemand devant la cathédrale d'Erfurt en 2019 (illustration)
28 juil. 2020 à 08:58 - mise à jour 28 juil. 2020 à 09:24Temps de lecture2 min
Par Belga

L'Institut allemand d'épidémiologie et de veille sanitaire Robert-Koch (RKI) s'est alarmé mardi de l'augmentation des nouvelles infections de cas de Covid-19 dans le pays depuis plusieurs jours, source de "grandes inquiétudes"."Les derniers développements des cas de Covid-19 sont source de grandes inquiétudes pour moi et pour nous tous au RKI", a affirmé Lothar Wieler, président de cet institut sanitaire de référence, lors d'une conférence de presse.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Dans le même temps, le gouvernement allemand a déconseillé les voyages "non essentiels" et touristiques vers les régions espagnoles d'Aragon, de Catalogne et de Navarre en raison du "nombre élevé d'infections" de coronavirus. Si "le nombre d'infections a nettement baissé" en Espagne, "il y a actuellement de nouveaux foyers régionaux d'infections" dans ces trois régions, explique le ministère des Affaires étrangères dans une note publiée sur son site internet. 


►►► À lire aussi : Coronavirus : face aux risques d'une deuxième vague, l'Europe durcit ses mesures


Se félicitant que le pays, avec seulement 9.122 morts officiellement recensés du nouveau coronavirus, avait relativement bien géré la crise par rapport à nombre de ses voisins européens grâce notamment au respect de règles sanitaires stricts, il s'est dit inquiet du relâchement d'une partie de la population à ce sujet.

"Nous avions réussi à garder le nombre de nouvelles infections stable pendant plusieurs semaines (...) mais nous observons une augmentation des cas depuis plusieurs jours", s'est inquiété M. Wieler.

La moyenne des nouvelles infections quotidiennes au Covid-19 est actuellement remontée à 557 depuis une semaine en Allemagne alors que celle-ci était sous la barre des 350 à la mi-juillet.

"Ce succès nous prouve que nous pouvons diminuer la propagation du virus", a-t-il expliqué, mais pour cela il faut "continuer à respecter les règles sanitaires". Il a ainsi conseillé de respecter les gestes barrière, continuer à se laver régulièrement les mains tout en portant un masque couvrant la bouche et le nez dans des espaces clos qu'il est nécessaire d'aérer souvent.

Selon lui, les fêtes dans des maisons sont une grande source de nouvelles infections: "même des jeunes peuvent être porteur du virus et contaminer leur parents ou grands-parents", a-t-il ajouté.

M. Wieler a également affirmé que les voyages à l'étranger, désormais autorisés à nouveau, étaient également en partie responsable du retour relatif de la pandémie. Il a ainsi désigné certains territoires, comme l'Espagne, où le virus circulait de nouveau de manière inquiétante.

"Le Mode d'emploi : l'impact quand on est zone orange" dans notre JT du 27 juillet

Le Mode d'emploi : l'impact quand on est zone orange

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous