Coronavirus en Autriche : contaminations record, le soutien au gouvernement flanche

Coronavirus en Autriche : contaminations record, le soutien au gouvernement flanche
08 oct. 2020 à 13:04 - mise à jour 08 oct. 2020 à 13:04Temps de lecture1 min
Par Belga

L’Autriche a enregistré jeudi un nombre record de 1209 cas de contamination au nouveau coronavirus selon le gouvernement, alors que l’approbation des mesures de restriction a considérablement diminué dans la population.

Le taux d’infection est plus élevé cet automne qu’à la veille du confinement décrété au mois de mars pour freiner la pandémie puis levé au printemps, avec une moyenne de 910 contaminations recensées en 24 heures ces sept derniers jours, selon les autorités.

Cette semaine, le gouvernement a exclu un second confinement, affirmant que seuls 5% environ des lits en soins intensifs étaient occupés dans ce pays membre de l’Union européenne, qui compte 8,8 millions d’habitants.

Le port du masque est obligatoire en Autriche dans les magasins et différentes mesures de distanciation sociale, régulièrement révisées, sont appliquées.

Plusieurs pays dont l’Allemagne, d’où proviennent près de 40% des touristes visitant l’Autriche, a émis des avertissements aux voyageurs concernant cette destination, prisée pour son offre culturelle et sportive.

Seuls 53% des résidents en Autriche pensent désormais que le gouvernement gère la crise de bonne manière, selon un sondage Gallup mené en ligne début octobre auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population autrichienne.

Le taux d’approbation était de 91% à l’adoption des premières mesures sanitaires. Jeudi, 52.271 contaminations au nouveau coronavirus avaient été recensées depuis l’émergence de la pandémie en Autriche, ainsi que 853 décès.

La Roumanie a elle aussi atteint un record de 3130 nouvelles infections jeudi, selon les statistiques du gouvernement à Bucarest, pour un total de 145.700 cas et 5247 décès attribués à la maladie Covid-19.

En Hongrie, le nombre de morts quotidien a atteint un niveau sans précédent mercredi, avec 24 décès. Le total s’élevait jeudi à près de 900.

La Slovaquie et la République tchèque, deux autres voisins avec qui l’Autriche entretient des relations étroites, ont décrété la semaine dernière l’état d’urgence pour tenter d’endiguer la seconde vague de contaminations.

Articles recommandés pour vous