Coronavirus en Belgique : 13,8% de tests positifs à Bruxelles, 11% à Liège, des taux élevés partout en Wallonie

Coronavirus en Belgique : 13,8% de tests positifs à Bruxelles, 11% à Liège, des taux élevés partout en Wallonie

© Tous droits réservés

06 oct. 2020 à 14:42 - mise à jour 06 oct. 2020 à 14:42Temps de lecture2 min
Par X.L.

Avec 2309 cas en moyenne détectés chaque jour entre le 26 septembre et le 2 octobre, les contaminations au nouveau coronavirus semblent bien repartir à la hausse en Belgique. D’autant que derrière ces moyennes se cachent des pics successifs de plus de 3000 cas détectés ces derniers jours.

Même si la définition de "cas" a changé a fortement évolué depuis mars-avril (à l’époque, on ne testait que les malades, tandis qu’aujourd’hui de nombreux cas positifs sont asymptomatiques), il faut noter que c’est le plus important nombre de cas rapportés en 24 heures depuis le début de l’épidémie chez nous.

Et ce n’est pas lié à une augmentation des tests : sur une semaine, leur nombre n’a varié que de 2%. Par contre le taux de positivité est désormais de 7,3%, alors qu’il était encore sous la barre des 5% à l’échelle nationale il y a deux semaines.


►►► À lire aussi : 500 hospitalisations en une semaine, dont un tiers à Bruxelles : l’UZ Brussels, saturée, "délocalise" ses patients Covid


Le virus circule donc de plus en plus dans notre pays, mais ce chiffre cache d’importantes disparités régionales : c’est à Bruxelles que l’on constate le plus haut taux de positivité, avec 13,8% de tests positifs, un taux comparable à ce qui s’observe à Paris ou en Espagne !

Longtemps épicentre de l’épidémie, Anvers affiche un taux en dessous de la moyenne belge, de 5,9%, à l’instar de toutes les autres provinces flamandes. Derrière Bruxelles, ce sont en fait les provinces de Liège (11%) et du Brabant wallon (9,1%) qui affichent le plus haut taux de positivité. Un chiffre qui pourrait notamment s’expliquer dans la jeune province par l’important taux de contamination parmi les étudiants.

Notons que ce haut taux de positivité se traduit à Liège par un important nombre d’hospitalisations, puisque sur les 567 admissions de la semaine dernière, il y en a certes 176 à Bruxelles, mais aussi 82 à Liège et en Hainaut.

En Wallonie, il n’y a finalement qu’au Luxembourg qu’on reste en dessous de la moyenne nationale (avec 6,8% de tests positifs quand même), puisqu’en Hainaut, le taux de positifs est de 7,6%, et à Namur de 9%.

Loading...
Coronavirus en Belgique : 13,8% de tests positifs à Bruxelles, 11% à Liège, des taux élevés partout en Wallonie
Coronavirus en Belgique : 13,8% de tests positifs à Bruxelles, 11% à Liège, des taux élevés partout en Wallonie © Tous droits réservés

Au cours de la période s’étalant du 24 au 30 septembre, 258.211 tests ont été effectués, soit une moyenne journalière de 36.887 dépistages. Mais là aussi il y a d’importantes disparités. Alors qu’on effectuait 2622 tests pour 100.000 habitants à Bruxelles (soit 31.943 au total), il n’y en a eu que 1741 pour 100.000 habitants en province de Limbourg (soit 15.277 tests), et 1934 par habitant en province de Namur (soit 9591 tests), les deux provinces où l’on teste le moins.

Ce qui montre que le taux de positivité n’est pas en lien direct avec le nombre de tests, mais en partie avec la stratégie de testing, et surtout avec la réelle circulation du virus.


►►► À lire aussi : L’évolution en temps réel de l’épidémie de coronavirus en Belgique en chiffres et graphiques


 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous