Coronavirus en Belgique ce 12 décembre : le nombre de lits occupés en soins intensifs continue d'augmenter, malgré la baisse des autres indicateurs

© Sciensano

12 déc. 2021 à 06:05 - mise à jour 12 déc. 2021 à 08:11Temps de lecture2 min
Par Belga

La plupart des indicateurs de l'épidémie de coronavirus en Belgique confirment leur baisse. Mais ce n'est pas encore suffisant pour faire baisser la pression sur des unités de soins intensifs surchargées quand on ajoute les patients Covid aux autres patients non Covid. 

Le nombre moyen de contaminations quotidiennes au coronavirus en Belgique est repassé sous la barre des 15.000,  selon les chiffres épidémiologiques de l’Institut de santé publique Sciensano de samedi communiqués par le cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. Les admissions confirment également une baisse qui semble s'accélérer.

Seul le nombre de lits de soins intensifs occupés reste en légère progression, avec 840 patients se trouvant dans ce type d’unité samedi, contre 837 la veille: il y a toujours un décalage entre le pic des cas et des admissions et celui des soins intensifs. 

Le détail des chiffres

Cas détectés¹ : entre le 2/12 et le 8/12, 14.680 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une baisse de 17% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 2/12 et le 8/12, une moyenne de 99.679 tests ont été effectués quotidiennement, un total en baisse de 14% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 275 entre le 5/12 et le 11/12. C’est une diminution de 10% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 3283 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 840 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 01/12 et le 07/12, il est de 16,7%.


¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Soins intensifs / Une baisse samorce mais la situation reste tendue

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous