RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus en Belgique ce 12 mars 2022 : les contaminations et les hospitalisations continuent à augmenter en Flandre

12 mars 2022 à 07:21 - mise à jour 12 mars 2022 à 09:39Temps de lecture3 min
Par Xavier Lambert avec M.-L.M.

Après des semaines de baisse, l'épidémie de coronavirus connaît bien un rebond en Belgique: le nombre moyen d'infections remonte rapidement. Avec une hausse de 24% sur une semaine, il est ainsi repassé au dessus de la barre des 7000 cas détectés par jour. Et quand on compare les chiffres enregistrés pour lundi et mardi, ils sont non seulement supérieurs à ceux de la semaine précédente, mais même au-dessus des chiffres des chiffres des lundi et mardi d'il y a deux semaines. 

L'impact reste toutefois invisible dans les hôpitaux, aussi bien dans les services généraux que dans lits intensifs, où le nombre de patients avec Covid continue de diminuer. 

Les admissions pour Covid sont toutefois en légère hausse elles aussi (+9% sur une semaine).

"Ce virus va continuer à circuler, avait expliqué cette semaine Emmanuel André. L’allègement des mesures et la diminution de l’immunité (que ce soit via le vaccin ou l’infection) avec le temps va laisser plus de place pour que le virus circule à nouveau. Oui, il faut s’attendre à ce qu’il y ait de nouvelles vagues d’infections et avoir la réaction appropriée".

Mais la gestion va malgré tout changer: "La dernière vague a eu moins d’impact et on va vers une situation où on sait de mieux en mieux contrôler l’impact qu’elle aura", explique Marius Gilbert.

La situation semble toutefois assez différente selon les régions: en Wallonie, le nombre de contaminations continue de baisser quasiment partout (sauf à Liège), tandis qu'il augmente un peu à Bruxelles, et de façon plus importante en Flandre (+34%). C'est encore plus net pour les admissions, qui n'augmentent pour le moment qu'en Flandre (+25%), tandis qu'elles restent en baisse à Bruxelles (-12%) et en Wallonie (-20%).

Loading...

Les hausses de cas détectés concernent à présent toutes les tranches d'âge, mais c'est parmi les 30-60 ans qu'elle est la plus marquée, aux alentours des 40% de hausse en une semaine.

Bart Mesuere

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 02/03 et le 08/03, 7250 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une hausse de 24% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 02/03 et le 08/03, une moyenne de 33.961 tests ont été effectués quotidiennement, un total en baisse de 4% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 144,6 entre le 05/03 et le 11/03. C’est une augmentation de 9% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 1933 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 177 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 02/03 et le 08/03, il est de 23%, en hausse de 4,1% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus s’établit aujourd’hui à 1,02. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Décès : entre le 02/03 et le 08/03, 18,3 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l’épidémie, 30.408 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Sur le même sujet

Coronavirus : l’ex-président des États-Unis Barack Obama testé positif

Monde Amérique du Nord

Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous