Coronavirus en Belgique ce 1er décembre : le nombre de personnes hospitalisées repasse au-dessus de 4000, les cas détectés en chute libre

© © Tous droits réservés

01 déc. 2020 à 05:49Temps de lecture1 min
Par X.L.

Le nombre de personnes hospitalisées pour Covid-19 en Belgique est repassé au-dessus de 4000 patients ce mardi 1er décembre (4027, contre 3989 la veille), sans que cette légère augmentation ne doive être considérée comme inquiétante. Elle est en effet uniquement liée au peu de patients sortis guéris de l’hôpital (91), un nombre traditionnellement bas le mardi parce qu’on comptabilise les personnes sorties le dimanche, et que pour des raisons administratives et de personnel, les sorties sont moins nombreuses ce jour-là.

Le nombre d’admissions continue en effet à diminuer : il y en a eu 120 enregistrées en 24 heures, soit le plus petit nombre depuis le 6 octobre. En moyenne, 216,9 admissions à l’hôpital ont ainsi été enregistrées du 24 au 30 novembre, soit une diminution de 26% par rapport à la semaine précédente.

En soins intensifs, le nombre de lits occupés par des patients atteints de Covid-19 est désormais de 900 (contre 1169 il y a une semaine).

Le nombre de cas détectés continue lui aussi de chuter : 786 cas supplémentaires seulement ont été enregistrés en 24 heures. Il y a eu en moyenne 2322 cas de Covid-19 diagnostiqués par jour en Belgique du 21 au 27 novembre, soit une diminution de 32% par rapport à la période précédente de sept jours.

 

Le nombre de décès est aussi en fort recul, même s’il reste important. 98 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures. Entre le 21 et 27 novembre, on a déploré en moyenne la mort de 125,6 personnes chaque jour des suites du Covid-19, ce qui constitue une diminution de 26,7% par rapport à la semaine précédente.

Le coronavirus a tué au moins 16.645 personnes en Belgique, dont près de 7000 lors de cette seconde vague.

Le taux de positivité s’établit, toujours en baisse, à 9,9%.

 

Sur le même sujet

Il faut réévaluer les mesures sanitaires à la mi-décembre, estime Yves Coppieters